RMC Sport

Liga: le Real Madrid proteste contre le match Villarreal-Atlético à Miami

Florentino Perez

Florentino Perez - Icon Sport

Le Real Madrid, qui affirme que la tenue du match à Miami entre Villarreal et l’Atlético de Madrid, pourrait affecter "l’intégrité et l’équité" de la Liga, a rédigé une lettre à la Fédération espagnole pour lui annoncer son opposition à l’évènement.

Promouvoir la Liga à l’étranger

Les dirigeants du Real Madrid ont envoyé une lettre à la Fédération espagnole de football (RFEF) pour signifier leur opposition à la tenue à Miami du match de la 16e journée de Liga entre Villarreal et l’Atlético de Madrid, prévu le 6 décembre. La RFEF a transféré cette lettre à l’UEFA et la FIFA, lesquelles ont déjà des règles bien établies stipulant que "les matches officiels joués au sein de chaque fédération nationale doivent être joués sur le territoire local". Sinon, une autorisation de la FIFA est nécessaire.

Cette décision s’explique par la signature d’un contrat de 15 ans entre la Liga et l’entreprise de divertissement Relevent, qui vise à promouvoir le football espagnol en Amérique du Nord. Ce contrat inclut notamment l’organisation d’un match de championnat par saison hors des frontières du pays.

"Intégrité et impartialité"

La Liga a prévu le match entre Villarreal et l’Atlético le lundi 6 décembre à 22 heures, soit à 16 heures à Miami, en Floride. Le club présidé par Fiorentino Pérez estime qu’un avantage serait donné à son rival madrilène si cette rencontre se jouait à Miami, car en terrain neutre. L'Atlético aura donc un match à l'extérieur en moins cette saison. Cette rencontre "affecterait l’intégrité et l’égalité de la compétition", écrit le Real Madrid.

Le quotidien espagnol As rapporte que le Real a été "surpris par la décision de la Liga, et que celle-ci se doit de rester impartiale".

Cette démarche du Real Madrid pourrait aboutir, car le président de la Fédération espagnole de football, Luis Rubiales, est également opposé à la tenue de ce match entre les deux clubs. Le président de la Fifa, Gianni Infantino, est allé dans ce sens. Pour autant, le président de la Liga, Javier Tebas, est confiant quant à la tenue du match à Miami car cet évènement irait dans le sens de la Cour Commerciale, qui a validé un deal pour que les trois prochaines éditions de la Supercoupe d’Espagne se tiennent en Arabie Saoudite.

BB