RMC Sport

Real Madrid : Bale veut faire taire les critiques

Gareth Bale

Gareth Bale - AFP

Pris en grippe par une partie des supporters du Real Madrid après sa saison moyenne, Gareth Bale est annoncé de retour en Premier League cet été. Mais le Gallois affirme qu’il compte bien poursuivre l’aventure au sein du club merengue et faire taire ses détracteurs.

Encensé une saison, critiqué la suivante, Gareth Bale a déjà presque tout connu depuis son arrivée au Real Madrid à l’été 2013. Le Gallois, acheté 91 millions d’euros à Tottenham, avait d’abord conquis le cœur des supporters merengue grâce notamment à des buts marqués en finale de la Coupe du Roi face au Barça, puis en finale de la Ligue des champions contre l’Atlético de Madrid. Mais depuis, Bale a baissé de régime et a été pris en grippe par les supporters madrilènes. De quoi remettre en cause son avenir au Real ?

« Je suis un joueur du Real Madrid et je vais continuer à l’être, déclare Bale dans les colonnes du Sun. Je prends du plaisir et j’espère que ça va continuer. Je me sens installé. Je suis impatient de rejouer et de gagner plus de trophées. Jouer au Real Madrid est toujours un apprentissage pour moi. Je suis toujours en train de m’habituer à être dans un tel grand club. Ça a été une grande expérience, dans les bons ou les mauvais moments. Personnellement, je l’ai appréciée. Peut-être que je n’ai pas marqué autant que j’aurais aimé (13 buts en Liga, 2 en Ligue des champions, ndlr). C’est quelque chose à travailler pour moi. »

« Mes meilleures années devant moi »

Quant à un possible retour en Premier League, à Chelsea ou surtout à Manchester United, club que l’on dit le plus intéressé, Bale assure que l’air de la Liga ne lui déplaît pas : « La raison pour laquelle je suis venu ici était pour avoir un style de jeu différent et apprendre des choses différentes. Je sens que c’est ce que j’ai fait et ce que je continue à faire. J’ai encore mes meilleures années devant moi, je touche du bois pour les blessures. Je suis impatient de voir l’avenir et ce que je vais pouvoir accomplir. »

Alexandre Alain Rédacteur