RMC Sport

Real Madrid : Casillas et Bale comptent rester

-

- - AFP

Chahuté par le public madrilène en fin de saison, Iker Casillas a déclaré ce mardi soir sur la Cadena Ser qu’il avait encore l’intention de garder le but du Real la saison prochaine. Plus tôt dans la journée, son coéquipier gallois s’était lui fendu d’un tweet excluant implicitement tout départ de la capitale espagnole cet été.

Le décor semblait plutôt se prêter à une annonce de départ. Interviewé ce mardi à minuit par la Cadena Ser, dans le cadre d’un Bernabeu quasiment éteint, Iker Casillas a commencé par raconter ses premiers souvenirs de gardien du Real Madrid. Cette appréhension qu’il ressent toujours au moment de pénétrer sur sa pelouse fétiche malgré ses 34 ans, dont la moitié passés dans la cage merengue. Un cadre qu’il a décidé de ne pas quitter malgré les misères que lui ont fait subir ses propres supporters cette saison. Mais aussi les intentions qu’on prête aux dirigeants madrilènes de recruter le portier espagnol de Manchester United, David De Gea.

« L’année prochaine, je me vois toujours entre ces poteaux. Je n’ai pas l’intention de quitter Madrid. J’ai déjà dit plusieurs fois que je voulais finir ici », a déclaré Casillas, qui possède encore deux ans de contrat avec son club de toujours. Croisera-t-il encore Gareth Bale la saison ? Avec un vestiaire agacé, des fans désenchantés et Manchester United qu’on dit très intéressé par ses services, un retour en Angleterre n’aurait rien de farfelu. Et le licenciement de Carlo Ancelotti, arrivé en juin 2013, soit deux mois avant l’ancien joueur de Tottenham, peut logiquement étayer l’hypothèse.

Bale : « Nous allons travailler dur pendant l’été pour revenir plus fort la saison prochaine »

Mais au lendemain du départ du « Mister » et à la veille d’une nouvelle flopée de papiers, l’ailier gallois a balayé la rumeur d’un revers de tweet. « Nous allons travailler dur pendant l’été pour revenir plus fort la saison prochaine », a écrit l’homme recruté pour quelque 100 millions d’euros. Florentino Perez, le président madrilène, qui a rencontré mercredi dernier Jonathan Barrett, l’agent de Bale, aurait donc rallié les deux hommes à sa cause : prolonger le séjour madrilène du gaucher de 25 ans, sous contrat jusqu’en 2019. Louis van Gaal et les dirigeants mancuniens devraient toutefois continuer leur lobbying, et pas seulement à base de tweets.

la rédaction