RMC Sport

Real Madrid: Perez aurait décidé de virer Lopetegui après Moscou

Selon El Pais, l’actuel entraîneur du Real Madrid serait en grosses difficultés depuis la défaite du club espagnol sur la pelouse du CSKA Moscou, lors de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Et le président du club, Florentino Perez, songerait à s’en séparer depuis cette rencontre.

Si Julen Lopetegui s’amuse à refaire le film de son début de saison sur le banc du Real Madrid, il peut cocher en gras la date du 2 octobre dernier. C’est ce jour-là, alors que la Maison Blanche s’incline à Mosco, en Ligue des champions, face à un CSKA qui finira dans les derniers instants la rencontre à dix (1-0), que le sort de l’actuel et toujours entraîneur du Real Madrid aurait basculé. C’est ce que rapporte El Pais ce dimanche, dans un article relatant les réflexions menées par les dirigeants madrilènes.

L'idée est de le limoger après le clasico

Selon le quotidien, l’avenir de l’ancien sélectionneur de l’équipe d’Espagne aurait été scellé le soir même à l’unanimité: Lopetegui devait être remercié. Restait à déterminer le timing et avoir une solution de rechange à disposition. Jusqu’à samedi et la réception de Levante, le plan, rapporte El Pais, était d’attendre le clasico face au Barça, dimanche prochain, pour exécuter cette décision. Sauf que depuis, le Real s’est incliné à la maison (1-2), poussant le club dans une crise profonde de résultats (cinq matchs consécutifs sans victoire).

Il va donc falloir surveiller les agissements du président Florentino Perez, dans les prochaines heures. Les relations entre les deux hommes se sont refroidies et "s’il y a un groupe de personnes, le président salue tout le monde avant Lopetegui" rapporte un employé du club. Selon un sondage mené par Marca, 60% des internautes estiment que la direction du Real aurait raison de virer son entraîneur avant le choc face au Barça. Le vestiaire soutient toujours ce dernier. Reste à savoir si c’est bien Lopetegui qui le guidera dans une semaine contre l’armada blaugrana…