RMC Sport

5e journée L1 : le onze-type de la rédaction

-

- - -

Après chaque journée de championnat, retrouvez le onze-type de la rédaction de RMC Sport. Les joueurs du PSG se sont illustrés à l’occasion de cette 5e journée tout comme l’inusable Barbosa et le revenant Pouplin.

Simon Pouplin (Sochaux) :

« Au début de l’année, je jouais au ballon dans le jardin de mon père. » Samedi, son terrain de jeu était plus large mais Simon Pouplin s’est senti comme chez lui à Geoffroy-Guichard. Le gardien de Sochaux, pour sa première titularisation, a multiplié les parades pour assurer la victoire des Lionceaux chez les Verts. Enfin un instant de bonheur pour l’ancien gardien des Bleuets régulièrement blessé ces dernières saisons et au chômage durant un an après la fin de son contrat à Fribourg, en 2011.

Anthony Réveillère (Lyon) :

Pas assez fiable physiquement pour le staff médical du PSG, le latéral droit international est suffisamment en forme pour enchaîner les bonnes prestations avec Lyon. Réveillère est à l’image de cet OL, surprenant et percutant.

Dejan Lovren (Lyon) :

L’intérêt du Barça cet été à son sujet pouvait faire sourire mais le Croate, quand il est épargné par les blessures, démontre qu’il est un espoir solide au poste de défenseur central. En plus de contenir les offensives ajacciennes, Lovren a eu le bon goût de marquer.

Mamadou Sakho (PSG) :

Thiago Silva prenant son temps pour se remettre en forme, Mamadou Sakho a parfaitement profité du début de saison pour rappeler à Carlo Ancelotti qu’il dispose du talent pour s’imposer dans l’axe défensif parisien. Très solide face à Toulouse (2-0), l’international français ne pourra pas toutefois enchaîner, mardi, en Ligue des Champions. Mauvais timing pour se blesser avec une telle concurrence.

Lucas Digne (Lille) :

Le LOSC piétine en ce début de saison et laisse échapper des points qui lui semblaient promis, comme à Troyes (1-1). Mais dans l’Aube, un Lillois n’a pas failli. Très présent offensivement, Lucas Digne s’impose comme un joueur déjà incontournable au sein des Dogues. A 19 ans.

Marco Verratti (PSG) :

« Il n’est pas super, il est plus que super ! » Le compliment était signé Zlatan Ibrahimovic à la sortie d’une excellente prestation face à Toulouse (2-0). Présent dans la récupération et superbe première rampe de lancement du jeu parisien, Verratti s’impose déjà dans le onze-type du PSG. Joueur extrêmement prometteur, l’ancien joueur de Pescara doit toutefois corriger sa propension à prendre des cartons pour contestation.

Thierry Doubaï (Sochaux) :

Dix matchs de L1 ont suffi en fin de saison dernière à Sochaux pour se convaincre du potentiel de l’Ivoirien, prêté par l’Udinese. Révélé aux Young Boys de Berne, puis freiné dans sa progression par des blessures au genou, le milieu de terrain a repris sa progression dans le Doubs, au point de tenter, et de réussir, un geste incroyable face aux Verts.

Christopher Gombard (Reims) :

Formé en tant que latéral droit aux Girondins de Bordeaux, le natif de Montreuil est le plus souvent utilisé en tant que tel par Hubert Fournier. Mais il peut aussi monter d’un cran. Et ce repositionnement a été détonnant, vendredi, face à Montpellier (3-1). Auteur d’un but « à la Messi », Glombard est l’une des bonnes surprises de ce début de saison.

Cédric Barbosa (Evian TG) :

Il ne fait généralement pas bon d’être trentenaire en L1. Mais Cédric Barbosa, 36 ans, démontre que le temps n’arrête pas la progression. Auteur la saison dernière de sa meilleure saison (8 buts, 8 passes), l’ancien Rennais est reparti sur les mêmes bases avec déjà 3 buts en cinq journées.

Alain Traoré (Lorient) :

« On s’est battus comme des morts de chiens ». Alain Traoré s’emmêle peut-être dans les expressions mais ses pieds sont biens déliés sur le terrain. Surtout le gauche. Comme la saison dernière, l’international burkinabé réalise un superbe début de saison où il multiplie les coups de canon. Sa frappe a permis à Lorient de s’imposer à Rennes (1-2) alors que les Merlus ont longtemps évolué à 9 contre 11.

Zlatan Ibrahimovic (PSG) :

Ibra squattera-t-il cette rubrique tout au long de cette saison ? Probable à la vue du talent du Suédois qui paraît surdimensionné pour la L1. Zlatan mobilise les défenseurs adverses et pèse constamment dans le jeu. Et évidemment, c’est un buteur patenté. 5 buts en 4 matchs à son actif !

Mathieu Idiart avec la rédaction RMC Sport