RMC Sport

A quoi joue Bernard Tapie ?

L'ancien patron de l'OM lorgne sur l'OGC Nice.

L'ancien patron de l'OM lorgne sur l'OGC Nice. - -

S’il dément être intéressé par une entrée dans le capital du Gym, l’homme d’affaires était à Nice cette semaine. Etrange…

Au jeu du chat et de la souris, Bernard Tapie reste un maître. Et il le prouve. Comme RMC Sport vous le révélait jeudi, l’ancien patron de l’OM est très intéressé par une entrée dans le capital de l’OGC Nice. Il lorgne notamment les 5 % d’actions de Maurice Cohen, sur le départ. Hier pourtant, l’ancien ministre de la Ville a répondu fermement aux rumeurs dans les colonnes de Nice Matin : « Qu’on se le dise, je ne suis pas intéressé. Et je n’ai surtout pas envie d’entrer dans une nouvelle galère. A l’OGCN, on a besoin de sérénité, et déjà, en l’état actuel des choses, c’est pas gagné ! Aujourd’hui, si les joueurs sont mauvais, ils ne sont manifestement pas les seuls. Alors je ne vois pas quel rôle constructif je pourrais bien jouer dans un tel bazar. »

Malgré ces déclarations, la venue de Bernard Tapie reste d’actualité. C’est même l’intéressé « himself » qui se charge d’alimenter la rumeur. Cette semaine, entre mardi et vendredi, « Nanar » était… à Nice. Que faisait-il donc sur la Côte d’Azur ? Celui qui est « le bienvenu » selon Gilbert Stellardo, futur patron du Gym, a-t-il rencontré les dirigeants niçois ? Alors que le départ de Maurice Cohen sera acté mardi lors d’un conseil d’administration de l’OGCN, ce séjour entretient le mystère.

Selon nos informations, Bernard Tapie a bien contacté Maurice Cohen pour lui signifier qu’il souhaitait lui racheter ses 5% d’actions pour entrer dans le capital du club. Mais si Cohen veut toujours céder sa part « aux actuels actionnaires », une autre déclaration de Bernard Tapie sème le trouble. Interrogé par le Journal du Dimanche, il déclare : « Je ne suis pas du tout intéressé, mais Maurice Cohen s’évertue à faire croire aux autres que je le suis. » Qui dit la vérité ? Alors que le président sur le départ se mure dans le silence, le mystère Tapie pourrait s’éclaircir mardi, à l’issue d’un des conseils d’administration les plus attendus de l’histoire récente du club.

La rédaction