RMC Sport

Abidal : « Une bonne surprise »

Eric Abidal

Eric Abidal - -

Vainqueur à Marseille (2-1) avec ses coéquipiers ce dimanche soir, l'international français savoure la place de leader de Monaco. Et la qualité de jeu déjà développée par l'ASM. Sans s'enflammer pour autant.

Eric, vous devez être satisfait de la prestation de votre équipe...

C’était important de pouvoir bien enchaîner. C’était un match entre le premier et le deuxième et c’était un test comme l’avait dit l’entraîneur. On a fait un bonne seconde période après une première un peu compliquée où on n’a pas su imposer notre jeu. A la mi-temps, le coach a eu un bon discours en nous disant d’être agressifs, surtout dans les duels et par rapport au pressing où on n’y allait pas tous ensemble. Il fallait jouer en équipe et on l’a bien fait en seconde période.

On a vu un match de haut niveau, proche de celui de la Ligue des champions...

Jouer à Marseille est toujours compliqué. Il faut être attentifs, concentrés. Comme je l’ai dit à l’équipe, peu importe ce qui se passe dans le match, il faut rester concentré, garder un bon état d’esprit et jouer en ordre comme on l’a fait. Après, on a des attaquants capables de faire la différence. Ça se joue sur des détails mais on est bien contents d’avoir pu marquer ces deux buts.

Le vécu de ce groupe est encore jeune on retrouve déjà un bel esprit collectif dans le jeu comme dans les intentions. Est-ce une surprise pour vous ?

C’est une bonne surprise, oui. Mais il y a énormément de travail derrière. On n’a pas eu beaucoup de temps pour se préparer, beaucoup sont arrivés après. Mais on a un staff de qualité, qui connaît déjà ses joueurs et adapte les sessions. On a un entraineur très intelligent, surtout sur la tactique, qui gère le physique de chacun. On a aussi un schéma qu’on essaie de respecter et pour l’instant, tout marche pour nous.

Cette victoire au Vélodrome et cette place de leader représentent-ils un message envoyé par l'ASM à la Ligue 1 ?

Ce n’est pas forcément un message. On ne regarde pas les prestations des autres équipes, on se concentre sur notre jeu. Ce soir, il y a eu 45 bonnes minutes sur 90. Ça nous a souri mais je ne pense pas que ce sera pareil tout au long du championnat. Il faut vite se reconcentrer. Il va y avoir 10 jours pour les sélections nationales et ensuite il faudra revenir au top pour le championnat.

Malgré cette défaite, l'OM reste-t-il un concurrent sérieux pour Monaco ?

Bien sûr. C’est un faux pas de leur part. Mais la saison est encore longue. On a vu que l’OM était une bonne équipe, capable de se créer des occasions, surtout à domicile. On a su relever la tête dans cette situation, c’est important pour nous car c’était un match-test. Et on aura d’autres matches difficiles comme celui-là tout au long de la saison.

Sur le plan personnel, vous surprenez-vous vous-même d'évoluer à ce niveau ?

Je ne vais pas dire que je me surprends. J’essaie d’apporter mon expérience, de prendre du plaisir. J’ai continué le football pour des matches comme ça et j’espère qu’il y en aura d’autres tout au long de la saison. Mais l’important, c’est l’état d’esprit et l’équipe.

A lire aussi :

>> Monaco prend déjà le pouvoir

>> OM-Monaco : les notes

>> Benarbia : "Payet a complètement disparu"

Propos recueillis par Florent Germain à Marseille