RMC Sport

Acariès : « Le bon sens va l’emporter »

L'actionnaire majoritaire de l'OM peut-il encore sauver la tête de Pape Diouf ?

L'actionnaire majoritaire de l'OM peut-il encore sauver la tête de Pape Diouf ? - -

Ancien censeur de l’OM, Louis Acariès estime que le conflit entre le conseil de surveillance et Pape Diouf peut encore connaitre une issue heureuse pour le président marseillais.

Louis, comment expliquez-vous ce qu’il se passe en ce moment à la tête de l’OM ?
Je me pose la question. En terminant ma mission (de censeur au conseil de surveillance), je pensais que tous ces gens allaient s’entendre. C’est très dommage de terminer de cette façon quatre saisons excellentes, en tout cas en progression. En 2004, quand Bouchet a été débarqué, j’ai présenté Vincent Labrune (président du conseil de surveillance) à Robert Louis-Dreyfus et ils ont eu l’idée de me demander de redonner les clés à RLD. Ces gens se connaissent depuis longtemps et il devrait y avoir de l’apaisement.

RLD a-t-il encore perdu les clés de son club ?
S’il est diminué physiquement, il ne l’est pas mentalement. En décembre, il était là pour reprendre complètement les rênes de son club.

Pouvez-vous tenter personnellement une conciliation ?
De quel droit ? Robert fait ce qu’il veut de son club et il a d’autres conseillers qui, je l’espère, vont le remettre dans le droit chemin. José (Anigo) et Pape (Diouf) connaissent bien Marseille mais ce qui se passe à Paris est aussi important. Si le sportif marche, il faut que l’entreprise marche aussi. Louis-Dreyfus ne voudrait pas se retrouver avec une autre affaire des comptes de l’OM si des fautes sont commises au niveau administratif. Ce qui ne veut pas dire que Pape gère mal les comptes. Il faut former un tout mais, pour cela, il faut du bon sens. Or j’ai l’impression que tous ces gens-là ont perdu leur bon sens.

« Virer Pape Diouf serait dramatique »

Les départs conjugués de Pape Diouf et José Anigo seraient-ils une catastrophe ?
Le conseil de surveillance peut régler le sort de Pape Diouf mais seul le directoire peut virer Anigo, donc je ne pense pas qu’ils partiront tous les deux. Robert peut le faire mais il n’est pas fou. Il sait quelles peuvent être les conséquences. Mais il veut que son club marche sur tous les plans, ce qu’il n’arrive pas à faire depuis douze ans.

Mais José Anigo a lié son destin à celui de Pape Diouf…
Ce serait alors la décision d’Anigo et je ne lui conseille pas car il a fait du bon boulot. Virer immédiatement Pape Diouf serait dramatique même si on peut s’attendre à tout car RLD n’a peur de rien. Il faut de la concertation, du bon sens et de la compétence pour que les choses se rétablissent et que le club prépare dans de bonnes conditions la saison prochaine. Chacun doit faire son travail sans se tirer dans les pattes. Vincent Labrune n’est pas là pour prendre la place de Pape Diouf mais pour protéger Robert Louis-Dreyfus.

Pourquoi Pape Diouf ne se présente-t-il pas devant le conseil de surveillance ?
On va parler d’insubordination mais ce n’est pas ça. Il a sa fierté et a fait une petite bêtise en ne présentant pas alors qu’il est salarié et qu’il est tenu d’y être. Ce n’est pas une catastrophe. Le plus grave est que RLD prend pour lui le conflit entre Diouf et Labrune. La gestion du cas Gerets a également mis en lumière un dysfonctionnement qui n’a peut-être pas été aplani. Mais le bon sens va l’emporter parce qu’il y a de la qualité de chaque côté. Chacun doit tirer dans le même sens pour finir par gagner ce championnat.

La rédaction-After Foot (G. Brisbois)