RMC Sport

Al-Jazira débarque en Ligue 1

Frédéric Thiriez

Frédéric Thiriez - -

La chaîne qatarie a acquis, ce jeudi, un lot pour la diffusion du championnat de France de football sur la période 2012-2016. Canal + en a raflé quatre. Résultat, 510 millions d’euros dans les caisses de la LFP. Une excellente opération, en attendant la suite.

La Ligue de football professionnel, via son comité de pilotage, a annoncé ce jeudi à Paris l’attribution de cinq premiers lots concernant la diffusion du championnat de France de Ligue 1 sur la période 2012-2016. Une annonce marquée par l’arrivée d’un nouveau diffuseur : Al-Jazira Sport. La chaîne qatarie, déjà détenteur des droits à l’étranger (pour 22 millions d’euros), a acheté le lot n°5 pour 90 millions d’euros. Ce dernier comprend, dans le nouveau découpage d’une journée de championnat, le match du vendredi à 21h et celui du dimanche à 14h. Reste à savoir comment les Qataris vont choisir de diffuser ces rencontres. Ils pourraient être tentés de créer leur propre chaîne (début 2012). Mais ils pourraient également racheter Orange Sport, une perspective confirmée par des porte-paroles d’Al-Jazira. Charles Biétry, qui a piloté le dossier pour les Qataris, sera le directeur de la future chaîne 100% sport dont les locaux seront installés en France.

Pour Canal +, cette nouvelle répartition tombe à pic. Désireuse de ne pas augmenter son offre initiale, la chaîne cryptée a acquis les lots n°1, 2, 3 et 4 pour 420 millions d’euros. Elle conserve le match du dimanche à 21h ainsi que celui du samedi à 17h, le Canal Football Club et Jour de Foot. « C’est un grand moment pour le football français, savoure Jean-Michel Aulas, le président de l’OL. Lorsqu’on conçoit un appel d’offres, on essaie d’attirer des partenaires de qualités afin de recueillir un maximum de ressources. Ce que nous espérions s’est produit, à savoir l’arrivée d’un partenaire d’envergure internationale, Al-Jazira, qui vient compléter l’offre de Canal +. »

Encore quatre lots disponibles

Avec ces premières attributions, la LFP empoche un premier total de 510 millions d’euros. Mais les négociations sont loin d’être achevées. Al-Jariza a déjà annoncé son intention de se positionner sur les lots restants. « Nous sommes à la mi-temps du match, la première mi-temps s'est bien passée mais il y a encore du travail à accomplir », résume son président Frédéric Thiriez. Parmi les lots encore disponibles, le n°6 est le plus conséquent. Ce dernier comprend les matches du samedi à 17h et 21h, la séance payante des quatre matches de 19h, quatre matches prémium en différé et un magazine le samedi en début d’après-midi. Le tout pour 90 millions d’euros.

Concernant le lot n°7, celui des droits des mobiles et tablettes, les offres n’ont pas été à la hauteur. Orange n’aurait proposé que 10 millions d’euros contre 60 millions d’euros lors de l’appel d’offres précédent. Insuffisant pour atteindre le prix de réserve. Les lots n°8 et n°9, comprenant la VOD (vidéo à la demande) et un magazine quotidien, n’ont également pas trouvé preneurs. Les discussions devraient se poursuivre dans les prochaines semaines. Les différentes parties ont jusqu’en 2012 pour se mettre d’accord. En attendant la LFP, qui avait encaissé 668 millions d’euros il y a quatre ans, a déjà réalisé une belle opération. Il ne lui manque plus qu’environ 150 millions d’euros pour atteindre ses objectifs. De quoi envisager l’avenir avec sérénité et optimisme.

Alexandre Jaquin avec L.B. et J.Re.