RMC Sport

Ancelotti : « Le championnat n’est pas fini »

Carlo Ancelotti

Carlo Ancelotti - -

L’entraîneur du PSG est arrivé en retard en conférence de presse ce samedi après avoir suivi la victoire de l’OM face à Bastia, qui retardera le sacre du club de la capitale, même en cas de succès dimanche face à Valenciennes (21h). Il ne s’en est pas offusqué et a fait le bilan d’une expérience à Paris qui touche peut-être à sa fin.

Carlo, avec la victoire de Marseille contre Bastia (2-1), le PSG ne sera pas champion dimanche en cas de succès face à Valenciennes. Le regrettez-vous ?

Si on gagne, ce ne sera pas officiel mais il y aura une très grande probabilité d’être champion. Avec une différence de 30 buts en notre faveur c’est impossible (de perdre le titre). Ce ne sera pas officiel demain. Ce sera plus tard. Ce n’est pas grave. Mais on veut finir rapidement cette saison parce qu’elle a été dure.

Est-ce important de gagner dimanche ?

Oui. Je pense que gagner voudra dire gagner le titre. Nous avons une très bonne différence de buts. Bien se focaliser : je pense que c’est le dernier effort que l’équipe doit faire. Tout le monde attend cette rencontre et j’espère qu’on va faire un très grand match. L’objectif, en début de saison, était de gagner le titre. Ça arrivera et ce n’est pas un problème si ça a lieu à la maison ou l’extérieur.

Allez-vous fêter une éventuelle victoire ?

Non, Il n’y aura pas de fête. Le championnat n’est pas fini. Je veux être clair : nous allons jouer tous les matches à notre meilleur niveau, jusqu’à la fin, même si nous gagnons le titre avant. Nous devons respecter toutes les équipes. Nous aurons des matches importants à Lyon, Brest et Lorient. 

Le match face à Evian, dimanche dernier, a montré beaucoup de nervosité. Est-ce dû à de la fatigue mentale ?

L’équipe a bien récupéré. L’équipe est fraiche. Mentalement, nous sommes très costauds. Nous sommes en fin de saison mais nous pourrons rester concentrés encore quelques semaines. La saison a été très longue. Nous avons joué beaucoup de matches avec beaucoup de pression. Peut-être que l’équipe est fatigué mentalement.

Quel bilan tirez-vous de cette saison ? A-t-elle été difficile ?

Toutes les saisons sont difficiles à gérer. J’ai retrouvé une bonne ambiance même si ce n’est pas le moment de faire un bilan. Nous avons rencontré quelques difficultés dans le vestiaire, notamment après les défaites contre Rennes et Evian mais les choses se sont arrangées. L’équipe est restée solide, solidaire avec un très grand professionnalisme. Notamment chez les joueurs qui n’ont pas beaucoup joué, même si certains étaient un peu énervés. Tous les joueurs ont eu beaucoup de respect de mes décisions. Pour moi, ça a été facile de travailler avec cette équipe.

« Si Mourinho retourne à Chelsea, ce sera très bien pour tout le monde »

Beaucoup de rumeurs font état d’une rencontre avec José Angel Sanchez, le directeur général du Real Madrid...

Non, je n’ai pas rencontré Sanchez. Je peux vous montrer toutes les choses que j’ai faites cette semaine. La semaine dernière ? Non plus. J'ai passé deux jours à Deauville et je n'ai vu personne.

Il a également été question d’un départ de Marco Verratti à Madrid…

Les joueurs importants du PSG vont rester au PSG. Pour une première saison, il a très bien joué. Verratti sera un joueur très important pour le futur du PSG et de l’Italie.

Que vous inspire un possible retour de José Mourinho à Chelsea ?

Tout le monde a un bon souvenir de Mourinho à Chelsea. Il a fait un travail fantastique. Les joueurs et les gens l’aiment. Je comprends qu’ils apprécient Mourinho. S’il y retourne, ce sera très bien pour tout le monde.

Pensez-vous que le PSG subira de profonds changements lors du mercato ?

Cette équipe a beaucoup changé en deux ans. L’épine dorsale est faite et je ne pense pas qu’on ait besoin de beaucoup changer. On doit regarder les joueurs qui n’ont pas trop joué et qui ne sont pas sûrs de repartir sur une saison sans trop de temps jeu.

A titre de comparaison avec la saison dernière, avez-vous préféré diriger le PSG cette année ?

C’était plus dur pour le PSG la saison dernière parce que Montpellier a fait une saison très régulière. Moi, je n’avais pas encore l’expérience pour mieux gérer l’équipe. Cette saison a été plus facile et pour l’équipe.

A lire aussi :

Pastore : « Je serais triste si Ancelotti partait »

Larqué : « Les suspensions parisiennes ? Une honte ! »

Lucas forfait face à Valenciennes

Propos recueillis par Loïc Briley