RMC Sport

Ancelotti voulait « continuer au PSG »

Carlo Ancelotti

Carlo Ancelotti - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Carlo Ancelotti était l’invité exceptionnel de Luis Attaque ce mardi sur RMC. L’entraineur du Real Madrid est revenu sur son passage à Paris de 2011 à 2013, et sur son successeur Laurent Blanc. Sans complaisance, ni amertume.

Carlo Ancelotti, vous avez quitté le PSG l'été dernier : auriez-vous aimé continuer à Paris ?

Oui, j’avais envie de continuer plusieurs années parce qu’il y avait un très bon projet. On le voit très bien cette année : le club s’est beaucoup amélioré. Au début, j’avais choisi le PSG parce que je croyais en ce projet. On n’a pas gagné la première année mais on a continué à parler de ce projet. La deuxième année, j’ai changé quelques petites choses et le club a commencé à penser aux résultats. J’ai alors entendu qu’il manquait un peu de confiance en mon travail…

Votre travail était remis en cause ?

Oui. C’était une remise en cause générale, sur le travail, sur le style de jeu. C’est pour ça que j’ai apprécié le changement à la fin de l’année. J’ai parlé avec le club et j’ai choisi de finir la saison avec le PSG. Et on a fini par gagner.

Aviez-vous de bonnes relations avec Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo ?

Tout se passait bien, que ce soit avec Nasser ou avec Leonardo. Mais les relations personnelles sont une chose et le travail en est une autre. Et je sentais que la confiance vis-à-vis de mon travail était en train de changer. Ce n’était pas seulement un problème de résultats. Et quand tu perds la confiance en ton travail, il vaut mieux changer. Je pense que j’ai fait le bon choix, pour moi et pour le club.

Laurent Blanc est-il meilleur que vous au PSG ?

C’est difficile de comparer. Il est en train de faire un travail fantastique avec ce groupe. L’équipe s’est améliorée et est devenue compétitive sur le plan européen : c’est dû au travail de Laurent Blanc. Mais je pense que j’ai également fait du bon travail à Paris. Je dois remercier tous les joueurs. Ceux qui sont arrivés au PSG ont amené de la confiance au groupe, de l’expérience, du caractère et ont aidé les autres à changer de mentalité. Je parle surtout d’Ibrahimovic, Thiago Silva et Thiago Motta. Ils beaucoup apporté au PSG et au football français.

Vous retrouverez peut-être le PSG en Ligue des champions...

J’espère jouer la finale face au Paris Saint-Germain. C’est une équipe très dangereuse. Je pense que pour le PSG comme pour le Real, ce serait mieux de s’affronter en finale. Même si pour moi, le rêve serait Milan-Real Madrid. Mais je ne pense pas que le Milan ira jusqu’en finale. Pour le moment, l’équipe la plus forte, c’est le Bayern Munich. Mais ce n’est pas forcément le plus fort qui gagne chaque année.

Quel est la différence entre les joueurs français et espagnols ?

Je n’avais pas de problème avec les joueurs français. Les débuts n’ont pas été faciles : on a dû changer un peu la mentalité de certains joueurs. Mais ça s’est très bien passé, surtout la deuxième année. J’ai un très bon souvenir des joueurs français. Je garde contact avec certains : Armand, Camara, Sakho. A la fin, la relation était très bonne, surtout qu’on a gagné le titre ensemble.

Avez-vous tenté de faire venir des joueurs parisiens au Real ?

Non, pas du tout. Il y a des joueurs qu’on ne peut pas déloger parce qu’ils sont très importants pour leur équipe. Ibrahimovic et Verratti sont très importants pour le PSG. On ne va pas perdre de temps à essayer de faire venir des joueurs impossibles à recruter.

Pensez-vous revenir un jour au PSG ?

Pourquoi pas ! (rires) J’ai aimé mon passage à Paris. J’étais très heureux. J’ai un très bon souvenir du PSG et notamment de ses supporters. Alors on ne sait jamais.

A lire aussi :

>> PSG : Quand Ancelotti tacle les Français

>> Ce que vaut vraiment le Real d’Ancelotti

>> PSG : Ancelotti refait l’histoire

Propos recueillis par M.Bo