RMC Sport

Angers: mis en examen, Chabane s'entoure mais ne va pas "déserter les lieux"

Le président du SCO d’Angers Saïd Chabane, mis en examen pour agressions sexuelles aggravées, a présenté Fabrice Favetto-Bon, le nouveau président délégué du club, dont la nomination avait été officialisée ce lundi matin. Chabane a toutefois assuré qu’il n’était "pas prêt de quitter le club".

Mis en examen le mois dernier pour "agressions sexuelles aggravées", Saïd Chabane, le président du SCO d’Angers, est sorti du silence médiatique qu’il s’était imposé pour annoncer ce lundi la nomination d’un président délégué, Fabrice Favetto-Bon. Il prendra ses fonctions à partir du 29 mai seulement cependant.

Chabane, qui n’a pas souhaité s’étendre sur le volet judiciaire, a débuté le point-presse organisé au stade Raymond-Kopa par la lecture d’un communiqué, qui a permis de mesurer l’émotion qui l’oppresse. Très ému, il a estimé qu’il était de son devoir "de prendre de la hauteur", pour pouvoir se concentrer sur sa défense en nommant un homme de confiance.

Chabane: "Je ne suis pas prêt de quitter le club"

Saïd Chabane, qui ne voyait pas lâcher un bateau "qui n'est pas arrivé au bon port", a insisté plusieurs fois sur le fait qu’il n’avait jamais pensé, ni même souhaité, vendre le club qu’il a repris en 2011. Il a d’ailleurs, d’après ses dires, refusé une offre en décembre. "Je ne vais pas me désengager, a-t-il prévenu. Fabrice reprend une partie de mes activités, cela ne veut pas dire que je vais déserter les lieux. Je ne suis pas prêt de quitter le club."

La nomination de Fabrice Favetto-Bon s’inscrit dans le projet d’une "refonte globale pour le club", a précisé son président. Pour ce faire, il a misé sur "un profil de gestionnaire, capable de prendre de la hauteur, et qui m’apportera surtout une valeur ajoutée qu’on n’a pas dans le club". C’est tombé sur Fabrice Favetto-Bon, ex-directeur marketing du PSG, lequel occupe les mêmes fonctions au sein de France Galop.

Fabrice Favetto-Bon n’a "pas hésité"

"On s’était rencontrés dans une autre vie, quand j’étais directeur général du Mans FC, a raconté le prochain président délégué du SCO. Saïd Chabane était partenaire du club. On s’était rencontrés dans ce cadre. J’ai toujours suivi la progression linéaire du club depuis 2011. Et quand Saïd Chabane m’a contacté il y a quelques jours pour prendre la présidence déléguée du club il y a quelques jours, j’avais en tête l’homme et la vision entrepreneuriale qu’il avait déjà il y a quelques années. Je l’ai retrouvée là de manière très assise et solide. Je n’ai pas hésité et c’est pour cette raison que je suis ici devant vous aujourd’hui." Fabrice Favetto-Bon s’est également arrêté sur la gestion quotidienne du club et les prérogatives qui seront les siennes.

Les attributions et missions du président délégué

“Je m’inscris dans la continuité du projet avec deux conditions essentielles qui sont plutôt des valeurs de confiance et d’engagement. Confiance d’abord car un club de football, c’est avant tout de l’humain, à tous les étages du club. Cette confiance est essentielle. J’ai toujours travaillé comme ça. Le deuxième aspect, c’est l’engagement. Il sera total. Et c’est ce que je demanderai en retour à l’ensemble des membres du club."

"J’assurerai la gestion du club sous tous ses aspects: sportif, mais aussi administratif, commercial et sur l’ensemble des projets de développement du club", a-t-il encore indiqué, ajoutant qu’il s’appuiera sur le manager général, Olivier Pickeu, et le coach en place, Stéphane Moulin, pour animer la politique sportive sous l’autorité du président Saïd Chabane.

QM avec Xavier Grimault