RMC Sport

Après la défaite de Lyon à Bordeaux, Aulas s'en prend à... l'arbitrage

Après la défaite de l’OL à Bordeaux, ce dimanche lors de la 23e journée de Ligue 1 (3-1), Jean-Michel Aulas s’est interrogé sur la pertinence de confier cette rencontre à M. Letexier, qui a accordé un penalty très généreux à Malcom. Un mois après s’être fait avoir par une simulation de Mariano à Toulouse.

Il faudra surveiller avec attention la prochaine fois que M. Letexier arbitrera un match de Lyon. Ce n’est peut-être pas pour tout de suite. Un mois après avoir accordé un penalty imaginaire à Mariano sur la pelouse de Toulouse (1-2), l’arbitre de 28 ans a sanctionné l’OL pour une action très discutable ce dimanche à Bordeaux (3-1). Au duel avec Jérémy Morel, Malcom s’est écroulé dans la surface à la 27e. Si l’attaquant brésilien semble légèrement touché au visage, rien ne justifie une chute aussi amplifiée.

>> Bordeaux-OL: Poyet frappe un grand coup pour sa première

Jean-Michel Aulas ne s’est pas gêné pour le faire remarquer après la rencontre. "Pourquoi avoir nommé M. Letexier comme arbitre de ce match après Toulouse-OL? Ce n’était pas le placer dans les meilleures conditions psychologiques (...) C'est vraiment le fait de jeu qui a déboussolé notre OL, mais l'erreur est humaine. Bravo à Bordeaux", a écrit le président lyonnais sur son compte Twitter.

"Ce penalty inexistant nous a décontenancé"

Avant de développer un peu plus sur celui de son club: "C’est un coup d’arrêt. Je pense que c’est un match qu’on devait gagner. Ce penalty inexistant nous a décontenancé, a déclaré JMA. Je ne pense pas que l’arbitre était dans les meilleures conditions, trois jours après la décision de la Ligue pour Mariano (…) Le deuxième penalty était plus justifié que le premier. On avait la capacité de revenir. C’est d’autant plus rageant que M. Letexier est un excellent arbitre."

Le patron de l'OL en a remis une couche en zone mixte, devant les journalistes: "Bon, là c’est vrai que Monsieur Malcolm à fait vraiment fort. Mais ça peut arriver selon l’angle sous lequel on est. Par contre je pense que ce penalty vient bien casser les jambes. On avait surtout dit à tous nos joueurs, ne râlez pas, c’était l’arbitre du match Toulouse Lyon. Je pense qu’il y a eu une frustration immense. Tant mieux pour Bordeaux qui avait surement plus besoin que nous de prendre des points. On va vite oublier ce match pour se remettre en question dès dimanche prochain (à Monaco, ndlr)."

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur