RMC Sport

Arrêt de Téléfoot: 4 questions pour comprendre le fiasco du foot français

Ce vendredi, la LFP et Mediapro ont trouvé un accord pour sortir de l'impasse dans laquelle était le foot français depuis que Téléfoot a cessé les versements pour les droits télévisés de la Ligue 1. Explications.

Quatre mois d'existence, dont deux mois de tourmentes. Lancée le 18 août dernier, en pleine crise économique et sanitaire du Covid, Téléfoot, la chaîne du foot et du groupe sino-espagnol Mediapro, avait son avenir en pointillé depuis que la maison mère avait expliqué ne plus vouloir payer les différentes échéances du mirifique contrat de droits télé arraché en 2018, au nez et à la barbe de Canal+. Depuis, les parties discutent sous la direction d'un conciliateur nommé par le tribunal de commerce de Nanterre. Enjeu: 350 millions non payés et les droits télé du foot français pour les trois prochaines années. 

Quel est l'accord trouvé cette nuit?

Mediapro voulait bien lâcher les droits mais voulait une garantie de non poursuites judiciaires. La LFP voulait une partie des 350 millions. Cette nuit, aux alentours de 3h du matin, Jaume Roures, le patron de Mediapro, a proposé 100 millions de dédommagement (en deux versements). Il appartient maintenant au Tribunal de commerce de Nanterre d'homologuer cet accord sous huit jours. Une audience à huis clos en la seule présence de la LFP, MediaPro et Marc Sénéchal, le conciliateur, est prévue dans les prochains jours. Grâce à ces 100 millions, les clubs français pourront faire face à leurs échéances de décembre et probablement janvier.

Jusqu'à quand les matchs seront diffusés sur Téléfoot?

Le deal prévoit que Mediapro doit continuer la diffusion des matchs tant qu’un accord avec un nouveau diffuseur (très probablement Canal+) n’est pas trouvé. La LFP a obtenu de Mediapro qu’elle diffuse les matchs jusqu’au 31 janvier au plus tard, si Canal ne vient pas avant. Ce qui implique que la structures de la chaîne devrait exister jusqu’à cette date. La LFP veut faire les choses proprement pour éviter tout écran noir.

Où sera diffusé Lens-OM, prévu le 3 janvier? 

Depuis le début de la crise, Canal+ a indiqué ne pas vouloir faire de folie pour récupérer la Ligue1 et être surtout intéressé par le match du dimanche soir. Par ailleurs, Canal avait précisé attendre que la question des droits soit éclaircie avant de faire une offre, qui sera de toute façon très en-dessous de celle de Mediapro et plus adaptée à la situation économique et sanitaire actuelle. En obtenant que Mediapro continue à diffuser jusqu'au 31 janvier au plus tard, la LFP se donne le temps de négocier avec Canal un accord qui ne sera probablement pas effectif avant le 1er janvier et ne rentrera donc pas les comptes de l'année 2020.

Que faire quand on est abonné à Téléfoot?

Jaume Roures avait revendiqué 600.000 abonnés lors de sa dernière conférence de presse. Beaucoup sont abonnés sans engagement et peuvent donc rompre leur abonnement à tout moment. Pour ceux qui étaient abonnés à l'année, le contrat prévoit que la chaîne rembourse "les sommes payées par l’abonné pour le reste de l’abonnement", en cas de "cessation d’activité" et ce "sans retard excessif". Ce sera plus complexe pour les abonnés qui ont souscrit à une offre dans le cadre de leur abonnement avec leur opérateur. Surtout que Téléfoot a pu être "vendu" dans un pack avec d’autres chaines. Il conviendra alors pour l’abonné de se reprocher se son opérateur. 

PK