RMC Sport

En direct - Droits TV Ligue 1: la LFP met fin au contrat avec Mediapro, Telefoot va assurer l'intérim

Le plateau de la chaîne Téléfoot

Le plateau de la chaîne Téléfoot - AFP

Après des mois de discussions pour trouver une solution, la LFP et Mediapro ont trouvé un accord pour mettre fin à leur contrat pour la diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2 sur la chaine Téléfoot, qui va fermer. Toutes les infos en direct.

[14h28]

OM: Villas-Boas salue la présence de McCourt en réagissant à la fermeture de Téléfoot

"Il y a de l'inquiétude sur la stabilité financière des clubs, mais on a un peu de chance ici, a expliqué l'entraîneur de l'OM André Villas-Boas ce vendredi en conférence de presse après l'annonce de la rupture entre la LFP et Mediapro. Jusqu'à présent, on a un propriétaire (Frank McCourt) qui continue à mettre de l'argent pour tenir le club et les salaires des salariés. On a un peu de chance pour cette question. C'est dur oui, on ne sait pas ce qui va se passer pour la suite. On va faire confiance à la Ligue et aux présidents de clubs pour trouver un accord pour les futurs droits TV du championnat français."

[13h30]

L'arrêt de Mediapro, "c'est la double peine" selon Garcia

"Avec l'arrêt de Mediapro, c'est la double peine, estime l'entraîneur de l'OL Rudi Garcia ce vendredi en conférence de presse. On n'a pas touché la fin des droits de la saison dernière et on n'aura le milliard pour lequel on s'était arrêté plus tôt pour commencer 2020-2021 dans les meilleures conditions. C'est un coup dur pour le foot français. On n'a pas de billetterie. Je n'oublie pas les journalistes partis dans cette aventure et j'espère que ça ne se passera pas si mal. Plein de choses font que ce n'est pas une bonne nouvelle."

[13h27]

Un accord à valider sous huit jours 

Le Tribunal de commerce de Nanterre doit désormais valider l'accord entre la LFP et Mediapro pour la rupture de leur contrat, sous huit jours, afin de procéder à la récupération des droits TV par la ligue. 

(MBo)

[13h09]

Les coulisses et les détails de l'accord entre la LFP et Mediapro

Selon les informations de RMC Sport, l'accord final entre la LFP et Mediapro a été trouvé la nuit dernière, à 3h du matin. Les 100 millions d'euros "offerts" par Jaume Roures sont arrivés au tout dernier moment et ont été vécus comme une petite victoire par Vincent Labrune, le président de la LFP, dont le sens de la négociation a impressionné les membres de la LFP qui l’entouraient. Concernant la procédure, le Tribunal de commerce de Nanterre va devoir maintenant homologuer cet accord. Une audience à huis clos en la seule présence de la LFP, Mediapro et le conciliateur Marc Sénéchal est prévue dans les prochains jours.

L'accord prévoit que Mediapro doit continuer la diffusion des matchs tant qu’un accord avec Canal+ n’est pas trouvé. Selon nos informations, les responsables de Canal+ ont coupé toute communication avec la LFP depuis trois, quatre jours, voulant sans doute renforcer leur pression sur l’instance du foot professionnel. La LFP a obtenu de Mediapro qu’elle diffuse les matchs jusqu’au 31 janvier au plus tard, si Canal+ ne vient pas avant. Donc la structure de la chaîne devrait exister jusqu’à cette date. La LFP veut faire les choses proprement pour éviter tout écran noir.

(LB)

[13h08]

Que va-t-il se passer pour les abonnés à Téléfoot ? 

Après l’annonce de la rupture du contrat entre la LFP et Mediapro, principal diffuseur de la Ligue 1 avec la chaîne Téléfoot, la question du remboursement des abonnés se pose.

>> Toutes les infos ici

[12h58]

OL: Dubois réagit à l'arrêt de Téléfoot

Léo Dubois, le latéral droit de l'OL, a été interrogé en conférence de presse sur l'arrêt de la chaîne Téléfoot. "Le foot est une économie importante, le covid est passé par là. On va tourner une nouvelle page. En tant que joueurs, on n'est pas maître de tout ce qu'il se passe. J'espère qu'il y aura une prise de relais d'autres diffuseurs. Je sais que les montants (des droits) ne seront pas les mêmes. Le foot doit en sortir plus fort mais c'est une économie solide et on va avancer."

[12h23]

Mediapro continue de diffuser pour éviter l'écran noir

Selon nos informations, la LFP va bien recevoir un dédommagement de 100 millions d'euros et Mediapro va continuer à diffuser les matchs tant qu'un accord avec un nouveau diffuseur n'a pas été conclu, "pour éviter l'écran noir". Une diffusion qui pourrait aller jusqu'au 24 décembre, pour les 4 prochaines journées de championnat, donc. 

[12h21]

Du monde sur le carreau

Le Figaro rappelle que Telefoot comptait 150 salariés, dont 60 journalistes. 

[12h07]

100 millions contre l'absence de poursuites?

Selon Le Parisien, la LFP a obtenu un dédommagement de 100 millions de la part de Mediapro, en échange de de la garantie de ne pas engager de poursuites judiciaires. Si c'est confirmé, la LFP s'assoit donc sur 250 millions d'euros. 

[11h44]

Le 21 décembre comme date butoir?

La sortie du diffuseur sino-espagnol, défaillant, doit encore être validée par le tribunal de commerce de Nanterre, explique l'AFP, indiquant que la LFP devait récupérer ses droits de diffusion d'ici au 21 décembre. 

[11h39]

Les matchs diffusés ce week-end sur Telefoot?

Selon nos informations, les matchs du week-end sont tout de même prévus sur Telefoot, mais les salariés pourraient faire des actions.

[11h32]

Droits TV : la LFP met fin au contrat avec Mediapro

Selon l'AFP, la LFP a décidé de mettre fin au contrat avec Mediapro pour la diffusion télé des matchs de Ligue 1 et Ligue 2. Il avait été signé en 2018 pour la période 2020-2024 et un montant annuel de 830 millions d'euros, dont 780 millions d'euros pour la Ligue 1. 

[11h24]

Droits TV : c'est fini pour Téléfoot

Comme indiqué par L'Equipe, les salariés de Téléfoot ont appris ce vendredi matin lors d'une réunion la fermeture de la chaîne, au plus tard fin janvier. La chaîne Téléfoot a été lancée le 17 août pour diffuser les matchs de Ligue 1 et Ligue 2 acquis par le groupe sino-espagnol Mediapro, qui n'a pas réglé à la LFP les deux dernières échéances du contrat prévues. 

[10h52]

Mediapro: 324 millions d'euros d'impayés

Après avoir acquis 80% des matchs de Ligue 1 pour 780 millions en 2018, pour la période 2020-2024, Mediapro a réglé la première échéance estivale avant de refuser d'honorer celle d’octobre (172,3 millions d’euros) et celle de décembre (152,5 millions d’euros). Soit 324,8 millions d'euros d'impayés.

[10h51]

La composition du conseil d'administration de la LFP

Représentants des clubs de Ligue 1 : Nasser Al-Khelaïfi, Jean-Pierre Caillot, Jacques-Henri Eyraud, Loïc Fery, Waldemar Kita, Laurent Nicollin, Oleg Petrov, Jean-Pierre Rivère

Représentants des clubs de Ligue 2 : Francis Graille, Pierre-Olivier Murat

Représentant de la FFF : Karl Olive

Président de Première Ligue : Bernard Caïazzo

Président de l’UCPF : Claude Michy

Représentants des joueurs : Sylvain Kastendeuch, Philippe Piat

Représentants des éducateurs : Raymond Domenech, Pierre Repellini

Collège des indépendants : Michel Denisot, Alain Guerrini, Vincent Labrune, Gervais Martel, François Morinière

Représentant des arbitres : Olivier Lamarre

Représentants des personnels administratifs : Pierre Wantiez

Représentant des médecins des clubs : Eric Rolland

[10h45]

Un conseil d'administration à la LFP sur Mediapro

C'est une journée sans doute décisive pour le football professionnel français. La LFP réunit ce vendredi matin, à 10h, son conseil d'administration (*). La question des droits TV et du contrat avec Mediapro sera au centre des discussions. Deux options se présentent à la Ligue: récupérer ses droits en abandonnant la majeure partie des impayés du groupe sino-espagnol ou se lancer dans une longue bataille judiciaire. La première tient la corde.