RMC Sport

ASSE-OL: Fekir pas sanctionné pour sa célébration, des tribunes fermées à Geoffroy-Guichard

Nabil Fekir

Nabil Fekir - AFP

La commission de discipline de la LFP, réunie ce jeudi à Paris, a décidé de ne pas sanctionner Nabil Fekir pour sa célébration le 5 novembre dernier lors de Saint-Etienne-Lyon (0-5).

C’est un geste qui restera certainement dans l’histoire de la Ligue 1. En enlevant son maillot pour le brandir face aux tribunes de Geoffroy-Guichard le 5 novembre dernier lors de Saint-Etienne-Lyon (0-5), Nabil Fekir a déclenché un début d’envahissement de terrain. Réunie ce jeudi à Paris, la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel a décidé de ne pas sanctionner le capitaine des Gones pour sa célébration. L’international français, qui a assuré dans la presse ne pas regretter son geste, seulement ses conséquences, n'a écopé d'aucune sanction. 

>> "Fekir a les qualités pour jouer sur un côté", selon Genesio

Egalement présents dans la capitale, les dirigeants de Saint-Etienne ont pu s’expliquer sur l’attitude de certains de leurs supporters, qui ont pénétré sur la pelouse du Chaudron. L'ASSE écope au final de deux huis clos des parties basses de certaines tribunes, après la révocation d'un sursis. Saint-Etienne a également écopé de 5000 € d'amende, dont 2500 € par révocation de sursis, pour déploiement de banderoles. L'OL est, lui, sanctionné de 2500 € d'amende également pour déploiement de banderoles.

Les auditions de la soirée ont duré environ deux heures. Lyonnais et Stéphanois en étaient sortis détendus et avaient pris le temps de se saluer avant de partir. Certains ont même plaisanté un peu. Ni l’avocat de Fekir, ni le directeur général adjoint juridique de l’OL, Vincent Ponsot, n’ont souhaité s’exprimer. L’avocat des Verts a été à peine plus loquace en confiant que ses clients avaient pu exprimer leurs arguments durant leur audition. Le président de la commission a annoncé en début de soirée qu’il ne ferait aucun commentaire.

>> "On n'a pas fait ce qu'il fallait contre Lille", regrette Fekir

Les décisions de la commission de discipline:

LIGUE 1

Un match ferme
Nicolas Pallois (FC Nantes), Santos Marlon (OGC Nice)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1 Conforama, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 5 décembre 2017 à 0h00.
Théo Pellenard (Girondins de Bordeaux), Adama Mbengue (SM Caen), Valentin Rosier (Dijon FCO), Xeka (Dijon FCO), Nolan Roux (FC Metz), Almamy Toure (AS Monaco), Neymar JR (Paris SG), Dante (OGC Nice), Samuel Grandsir (ESTAC), Enzo Crivelli (Angers SCO), Fodé Ballo-Toure (LOSC)

12e journée : AS Saint-Etienne – Olympique Lyonnais du 5 novembre 2017
Comportement des supporters de l’AS Saint-Etienne : incidents survenus avant et au cours de la rencontre
Comportement des supporters de l’Olympique Lyonnais : incidents survenus au cours et à l’issue de la rencontre
Comportement de M. Nabil Fekir suite à la célébration du cinquième but lyonnais
Réunie le 9 novembre 2017, la Commission avait décidé de placer le dossier en instruction.
Après audition des dirigeants de l’AS Saint-Etienne et de l’Olympique Lyonnais et lecture du rapport de l’instructeur, la Commission décide de sanctionner :

- L’AS Saint-Etienne de deux matchs à huis clos des parties basses des tribunes Paret et Snella par révocation de sursis et de 5000€ d’amende dont 2500€ par révocation de sursis pour déploiement de banderoles
- L’Olympique Lyonnais de 2500€ d’amende pour déploiement de banderoles.

La Commission, en application de l’article 3.3.1 des règlements généraux de la FFF, et des lois du jeu (article 12) décide de ne pas sanctionner le comportement de Nabil Fekir.

LIGUE 2

Deux matchs de suspension
Ibrahima Sissoko (Stade Brestois 29), Stanislas Oliveira (Quevilly Rouen Métropole)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Domino’s Ligue 2, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 5 décembre 2017 à 0h00.
Jean-Pascal Fontaine (HAC), Amos Youga (HAC), Johann Ramare (Valenciennes FC)

VIDEO: "Macron m'a dit qu'il aimerait bien voir un de nos matches" affirme Joannin, le président d'Amiens

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur