RMC Sport

Attentats de Paris: Pastore marqué par le décès de deux proches

-

- - AFP

Actuellement avec l’équipe d’Argentine, Javier Pastore a vécu à distance les attentats de Paris. Profondément choqué, le milieu de terrain du PSG a perdu deux de ses amis dans les tueries de vendredi. Mais il garde espoir pour la suite.

Il est apparu le visage marqué et les traits fatigués. Javier Pastore n’a pas caché sa détresse au moment d’évoquer les attentats qui ont fait au moins 129 morts et des centaines de blessés vendredi à Paris. Le milieu de terrain du PSG, actuellement en Argentine avec son équipe nationale, s’est exprimé au micro d’une télévision locale.

« J’ai eu un jour de libre pour voir ma famille, mon père, ma mère. Je suis très triste de ce qui est arrivé en France, a réagi El Flaco. Ma femme et ma fille étaient en Italie (sa compagne, Chiara Picone, est d’origine sicilienne, ndlr). C’est horrible. C’est dur à vivre pour moi. Je vis dans cette ville et je dois y retourner dans quelques jours. Je dois y retourner, je travaille là-bas et j’ai la responsabilité d’y retourner. J’espère que l’on pourra trouver des solutions pour que ce genre de choses n’arrivent plus. Et qu’on vive avec un peu plus de paix ».

Pastore : « Nous devons aller de l’avant »

Pastore, arrivé à Paris à l’été 2011, est d’autant plus choqué que deux de ces proches, qui travaillaient au restaurant « Chez Livio » (et connaissaient d’autres joueurs du PSG), ont été massacrés lors du concert des Eagles of Death Metal dans la salle de spectacle parisienne : « Deux amis sont morts au Bataclan. Ils avaient un restaurant à 300m de ma maison. Ils sont allés voir le concert de rock. Ce sont des choses qui se sont passées. Mais nous devons aller de l’avant ».

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur