RMC Sport

Aulas 1 – Puel 0 : balle au centre

Claude Puel et Jean-Michel Aulas

Claude Puel et Jean-Michel Aulas - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Ce jeudi, le conseil des prud’hommes de Lyon a rendu son verdict dans l’affaire qui opposait l’Olympique Lyonnais à son ancien entraîneur Claude Puel. Ce dernier a perdu mais fait appel, ce qui pourrait ouvrir des négociations avec Jean-Michel Aulas.

L’entraîneur de Nice, Claude Puel, qui avait perdu (4-0) face à l’OL en début de saison, n’a pas plus de succès en dehors du terrain face à son ancien club. Le conseil des prud'hommes de Lyon a livré son verdict ce jeudi dans l'affaire qui opposait l'Olympique Lyonnais à son ancien entraineur, Claude Puel. Alors que ce dernier réclamait environ 5 millions d'euros d'indemnités à l'OL pour rupture abusive de contrat, il a été débouté de « l’ensemble de ses demandes » par la justice qui a reconnu « la faute grave » du licenciement. Le club rhodanien ne devra donc rien verser à l’actuel entraîneur de l’OGC Nice qui avait été licencié en juin 2011 à un an du terme de son contrat. L’OL, qui sollicitait une indemnité au titre de l’article 700, a également été débouté de sa demande.

La décision n'est pas encore définitive puisque Claude Puel a décidé de faire appel. Joint par RMC Sport, l’avocat de l’entraîneur niçois Guy Reiss, a rappelé « qu’il s’agissait d’une décision de première instance et qu’il fallait la prendre comme telle ». Il a également précisé : « C’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens ».

Aulas prêt à discuter

Conscient que le jugement peut changer suite l’appel de Claude Puel, le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, n’a pas fermé la porte à d’éventuelles négociations. « Peut-être qu’il y aura des discussions entre « les deux tours » qui permettront à tout le monde d’imaginer les choses différemment » a confié le président de l’OL lors d’un entretien accordé à RMC Sport. « Mais en tout cas pour l’économie de l’OL, c’est un point important puisque ça représente à peu près la taxe des 75% qu’il faudrait financer aujourd’hui. Donc c’est un point de gagner sur un terrain juridique qui est important » a-t-il conclu.

A lire aussi :

>> 30e journée : Les bons et mauvais points de Luis

>> Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 30e journée

>> EN CHIFFRES : Gourcuff à Lyon, on connait la chanson !

MS avec EJ et NC