RMC Sport

Ayew, le retour aux sources

Le Ghanéen André Ayew

Le Ghanéen André Ayew - -

Après avoir activement contribué à la montée d’Arles-Avignon en L1 la saison passée, le Marseillais retrouve le Parc des Sports samedi (21h) pour le derby provençal à l’occasion de la 6e journée.

André Ayew n’a pas oublié le Parc des Sports d’Avignon. « Pour nos adversaires, c’était difficile de venir jouer ici avec ce terrain pourri et ce stade pas très beau à voir, se souvient le Marseillais en rigolant. Les équipes arrivaient un peu molles (sic). Mes amis me disaient : « mais comment vous faites ? » On répondait : « Ben, on joue… » On avait nos repères. On n’a perdu qu’un match à domicile la saison passée. »

Prêté un an à Arles-Avignon (25 matches – 4 buts), le Marseillais André Ayew revient ce samedi sur le terrain de ses exploits. Sauf que le contexte a bien changé. Et le Parc des Sports n’est plus une forteresse invincible. Avant de recevoir les champions de France, le promu provençal n’a toujours pas glané le moindre point en cinq journées et s’est déjà incliné deux fois à domicile. Plus inquiétant, le voilà sans patron, Michel Estevan ayant été limogé ce jeudi (Kader Ferhaoui et Jean-Louis Saez assurent l’intérim) : « C’est dommage, souffle l’international ghanéen. Ce coach avait apporté beaucoup à ce club qu’il avait fait monter de CFA2 jusqu’en Ligue 1. C’est quelque chose d’exceptionnel. J’espère qu’il va vite retrouver un club. »

« Avec Estevan, j’ai beaucoup gagné en confiance »

André Ayew, 20 ans, s’est aguerri en L2 sous ses ordres : « Il m’a fait jouer milieu relayeur, mon vrai poste, poursuit le joueur phocéen. J’étais celui qui pouvait apporter un plus. J’ai beaucoup gagné en confiance avec lui. » Des performances remarquées qui lui ont permis de briller cet été en Afrique du Sud avec la sélection ghanéenne, éliminée en quarts de finale de la Coupe du monde.

Titularisé à quatre reprises par Deschamps (1 but contre Valenciennes) depuis le début de la saison, Ayew devrait à nouveau débuter ce samedi face à ses anciens partenaires : « Ils vont tout donner, annonce-t-il. A nous d’avoir plus envie qu’eux. En plus, il y aura un nouveau coach. Ceux qui joueront voudront prouver quelque chose. Ce sera deux fois plus compliqué. » En quête de rachat après la défaite contre Moscou (0-1) cette semaine en Ligue des champions, les Olympiens sont prévenus.