RMC Sport

Bastia-Nice, cris de singe : Balotelli est soutenu par son club, "scandalisé"

Mario Balotelli (Nice)

Mario Balotelli (Nice) - AFP

Après avoir dénoncé des cris de singe lors de Bastia-Nice vendredi soir (1-1), Mario Balotelli reçoit le soutien de son club, qui est "scandalisé" par les agissements survenus en marge du match.

Dans un message sur les réseaux sociaux posté ce samedi matin, Mario Balotelli a dénoncé avoir été la cible de cris de singe pendant le match Bastia-Nice ce vendredi soir en ouverture de la 21e journée de Ligue 1 (1-1). « Une vraie honte » pour l’attaquant italien, qui se demande si « le racisme est légal en France » ou « seulement à Bastia ». Son club le soutient via quelques lignes sur son site officiel.

A voir aussi >> Bastia-Nice : Balotelli dénonce des cris de singe et demande si le racisme est légal en France

Nice félicite ses joueurs "d’avoir su ne pas céder à ces provocations"

"L’OGC Nice, déjà victime en avant-match d’un caillassage de son bus, est scandalisé par ces agissements survenus vendredi soir à l’encontre de ses joueurs, et tout particulièrement de Mario Balotelli. Le club les félicite d’avoir su ne pas céder à ces provocations, et leur apporte tout son soutien."

Après le match, Lucien Favre avait voulu dédramatiser l’accueil réservé aux Niçois par les Bastiais. "Il ne faut pas exagérer non plus, avait expliqué l’entraîneur suisse de l’OGCN. C’est rien, ça. (Le caillassage du bus ?) On savait qu’il allait y avoir des trucs un peu spéciaux. C’est dommage, mais c’est tout. Dans le public, je ne crois pas que ça soit méchant. C’est l’essentiel. Je ne crois pas qu’il y ait de la méchanceté."