RMC Sport

Baup : « On ne peut pas faire la fine bouche »

Elie Baup

Elie Baup - -

S’il reconnaît des difficultés offensives et dans le jeu, Elie Baup veut avant tout retenir les trois points du succès face à Brest, le 11e décroché sur le score de 1-0 par l’OM cette saison en championnat. Mais l’entraîneur marseillais peut s’appuyer sur une belle solidité défensive à l’heure du sprint final.

Elie, vous êtes-vous régalé ce soir ?

On essaie de battre le record des 1-0 sur une saison… (Sourire)

Une nouvelle fois, vous n’êtes pas parvenu à vous mettre à l’abri…

Je pense qu’il y a la possibilité de mettre ce deuxième but, même si Brest était vraiment bien organisé, en 4-1-4-1, une équipe difficile à contourner. Il a nous manqué, dans les 30 derniers mètres, la passe, l’accélération ou l’appel décisif… On a une bonne préparation, on arrive à combiner. Mais pour convertir ces situations en but, on a un peu de mal. Tout le monde souhaite un score fleuve de 2-0, nous les premiers. On essaie toujours de marquer, d’aller de l’avant. On est bientôt au bout, toute la saison s’est passée comme ça, donc inverser ça sera compliqué.

A l’heure de la fin de saison, les trois points sont-ils la seule chose qui compte ?

Le sprint final, on y est. Vous avez vu vendredi, la victoire de Lyon à la dernière seconde (2-1 à Montpellier, ndlr). Tout va compter dans ces matches à enjeux énormes. On ne peut pas faire la fine bouche. Le plus important, c’était de gagner. On l’a fait. Maintenant, il faut se projeter sur le prochain match et garder ce qui est bien aussi, parce qu’on a une certaine solidité. Même dans nos temps faible, quand, d’habitude, on sortait moins bien le ballon proche de notre but, on arrive à rester assez serein. C’est là qu’on a progressé. 

Retenez-vous tout de même d’autres éléments positifs, notamment ce sixième match consécutif sans prendre de but ?

Ça fait sept matches de suite que l’on prend des points. Il y a aussi cette série de matches sans prendre de but. On peut s’abriter derrière tout ça. Mais dans ces derniers matches, ça va être tendu partout et ça va se jouer à rien du tout.

Si Paris ne bat pas Nice dimanche, auriez-vous l’impression de pouvoir encore venir titiller les Parisiens pour le titre ?

Pour être sincère, on est en train de se bagarrer pour rester sur le podium. Je vois la position de Paris tellement lointaine (six points d’avance avec un match en moins, ndlr). Ils avaient neuf points d’avance avant ce match, là c’est réduit mais ils doivent encore jouer contre Nice. Quand on possède une telle avance à six journées de la fin, je ne vois pas comment ça pourrait leur échapper.

A lire aussi :

>> OM-Brest : Le grand classique marseillais

>> Mandanda : "Monaco ? Ce n'est pas sérieux"

>> OM, le chasseur chassé

Propos recueillis par Florent Germain, à Marseille