RMC Sport

Ben Khalfallah : « On est ambitieux »

-

- - -

Revenu affuté de ses huit jours de vacances, le milieu de terrain caennais Fahid Ben Khalfallah attend impatience de renouer avec la compétition, samedi contre Nantes en Coupe de France.

Fahid, pas facile de reprendre dans le froid après une semaine de vacances…
Oui, mais ça s’est plutôt bien passé. On a repris par un bon footing lundi. Après, c’est vrai que les vacances sont toujours trop courtes. On prend l’habitude et on a envie d’en profiter un peu plus. Mais il faut bien reprendre ! On a la chance d’être footballeurs. C’est à la fois un métier et une passion. On ne va pas travailler à l’usine. Il faut être conscient de la chance qu’on a. Le seul truc, c’est qu’on revient et qu’il fait 0°C. Quand on est partis ce n’était pas comme ça.

Qu’avez-vous fait pendant la trêve ?
Je suis allé voir ma famille à Péronne. Je suis resté avec mes frangins, mes neveux, mes parents. J’ai essayé de revoir des amis d’enfance. J’ai profité au maximum.

Avez-vous entretenu votre condition physique ?
On avait deux footings à faire pendant la semaine de vacances. Je les ai faits. J’ai aussi joué un petit peu au tennis. Le genre de choses qu’on ne fait pas trop pendant l’année. On fait un peu attention, mais il faut aussi profiter des vacances.

Y a-t-il eu pesée avant et après les fêtes ?
J’ai perdu du poids ! Je n’ai jamais eu l’habitude d’en prendre beaucoup de toute façon. J’aime naturellement les choses qui sont conseillées aux sportifs. D’ailleurs, Franck Dumas a félicité le groupe, car personne n’avait fait d’écart…

C’est plutôt de bon augure pour la deuxième partie de saison. Quel sera votre objectif ?
Le premier objectif, c’est le maintien. Ensuite, il faudra essayer de se rapprocher des places européennes. Après une première partie de saison correcte, on est ambitieux. On a les qualités pour le faire. Il reste aussi la Coupe de France, où il faudra faire un bon parcours.

Comment appréhendez-vous le match à Nantes ?
Ce n’est pas idéal de jouer le 3 janvier. Mais au moins, ça évite les matches amicaux. Là, c’est une compétition officielle. On joue à Nantes dans un super stade. C’est un match intéressant. La Coupe de France est l’un des objectifs fixés par le président. Il veut aller le plus loin possible. Si on ne se qualifie pas, on va avoir des moments de trou par la suite dans le calendrier. Et on va devoir jouer des matches amicaux…

La rédaction - C. Z.