RMC Sport

Benarbia : « Le départ d’Ancelotti ? Un échec pour le PSG »

Ali Benarbia

Ali Benarbia - -

L’avenir de Carlo Ancelotti au Paris Saint-Germain ne tient plus qu’à un fil. Si Ali Benarbia comprend l’attirance du technicien italien par le Real Madrid, le membre de la Dream Team RMC Sport pense que son départ créerait un vide énorme au sein du PSG.

Pour Ali Benarbia, l’absence de Carlo Ancelotti se ferait avant tout ressentir au sein-même du groupe, qu’il a su dompter et amener à un niveau inattendu. « Au début, je ne pensais pas que le départ de Carlo Ancelotti serait un échec pour le PSG. Mais, après réflexion, je dis oui. Quand je vois des joueurs comme Matuidi ou Jallet autant transformés dans la mentalité, dans l’éclosion… On n’a jamais vu un Matuidi aussi impressionnant et aussi constant. Jallet, on ne pensait pas le retrouver à ce niveau-là, aussi bien en Ligue des champions qu’en championnat.

C’est que Carlo Ancelotti a réussi à bonifier des joueurs. Des joueurs comme Marco Verratti, avec un autre entraîneur, je ne pense pas qu’ils auraient eu cette continuité. Il a amené un certain sérieux dont avait besoin le PSG. C’est un club au sein duquel il se passe tellement de choses, qui sont tellement critiquées ou adulées… Il a amené quelque chose de très bien ».

« On ne vient pas se servir au PSG »

« Les dirigeants auraient dû se positionner dès le début sur tout ce qu’il aurait pu se passer avec Ancelotti sur le long terme. Mais ces rumeurs, ce n’est pas pour le vendre plus cher au Real. Le nouveau PSG veut se positionner en Europe comme un grand club. On ne vient pas se servir au Paris Saint-Germain. Il va discuter avec le Real, avec Manchester City, Manchester United…

Ce n’est pas parce que le Real veut Ancelotti, et qu’Ancelotti veut y aller, que c’est fait… Il y a d’un côté le Real Madrid, qu’il est difficile de refuser. De l’autre, il y a le championnat de France, qui n’est pas chaque week-end aussi excitant qu’en Angleterre ou en Espagne. »

A lire aussi :

>> Fernandez : "Ancelotti ne peut pas rester contre son gré"

>> Di Meco : "Le PSG n'est pas encore dans la cour des grands"

>> Paris, la prise de tête