RMC Sport

Benarbia : « Payet a complètement disparu »

Ali Benarbia

Ali Benarbia - -

Ali Benarbia, membre de la Dream Team RMC Sport, se montre agréablement surpris par le niveau déjà affiché par le nouveau leader monégasque, vainqueur dimanche (2-1) de l’OM au Vélodrome. Dimitri Payet, en revanche, n’était pas au rendez-vous.

Monaco a gagné à Marseille. Et l’ASM est le nouveau leader du championnat. A peine revenu dans l’élite, le club de la Principauté prouve que ses dépenses fastueuses de l’été en ont déjà fait un candidat sérieux et crédible au titre de champion. Le tout alors que beaucoup voyaient les hommes de Claudio Ranieri mettre plus de temps à trouver des automatismes. Alors, étonnant, ce Monaco déjà prêt ? Membre de la Dream Team RMC Sport, Ali Benarbia le confirme : « Tout le monde est surpris par Monaco. Que cette équipe soit aussi prête collectivement, car on savait déjà qu’ils avaient beaucoup de joueurs de qualité sur le plan des individualités, c’est impressionnant. Monaco impressionne par sa façon de pouvoir dominer collectivement pendant 90 minutes, même si cela n’a pas été totalement le cas contre l’OM. »

Et selon Ali Benarbia, on n’a encore rien vu. « James Rodriguez, l’une des recrues phares, n’est pas à 100% et n’a pas joué. Moutinho n’est pas à 100%. Et Toulalan sort au bout de 10 minutes de jeu. Quand tous ces joueurs, ces titulaires, vont être à 100% et jouer ensemble, je ne sais pas ce que va être capable de faire Monaco. Ils peuvent bousculer la hiérarchie et viser beaucoup plus qu’une place qualificative en Ligue des champions. Mais quand on voit les deux poteaux d’André Ayew qui auraient pu faire basculer la rencontre, on se dit que les Marseillais auraient pu aller chercher la victoire plus que le match nul. Et à la fin, ils se retrouvent à perdre à domicile. C’est quand même un coup dur pour l’OM à la maison, surtout qu’ils étaient bien lancés. »

« Un point d

Autre élément retenu par le membre de la Dream Team RMC Sport ? La qualité d’un match marqué par les belles intentions offensives et l’intensité. « On a eu un bon match avec du rythme. La différence se fait par les joueurs de talent, qui savent gérer les bons et les mauvais moments. Ce soir, ça s’est beaucoup plus retrouvé du côté de Monaco. Malheureusement pour Marseille, il y a un point d’interrogation sur Payet dans les gros matches. On comptait sur lui et il a disparu complétement. C’est ce qui manquait à Marseille ce dimanche soir : un bon Payet, comme ce qu’il avait montré jusque-là, aurait pu équilibrer les choses et on aurait pu terminer sur un match nul. En tout cas, avec un tel match, on montre aux autres championnats que la Ligue 1 a retrouvé un peu plus rythme avec l’arrivée de joueurs de talent. C’est ce qu’on a vu pratiquement du début à la fin. Marseille a peut-être un peu levé le pied physiquement sur la fin. Une des différences s’est faite dans les couloirs où les latéraux monégasques ont été nettement supérieurs aux latéraux marseillais. C’est ce qui a fait la différence de rythme. Mais on a eu des actions des deux côtés, des buts, des poteaux, c’était un très beau match et c’est de bon augure pour cette saison. J’espère que ça va continuer dans ce rythme-là. »

A lire aussi :

>> Monaco prend déjà le pouvoir
>> OM - Monaco : les notes
>> Riolo : « Monaco, c’est vraiment sérieux… »

La rédaction