RMC Sport

Benitez s’éloigne de Paris

Rafael Benitez

Rafael Benitez - -

Alors que les jours d’Antoine Kombouaré sur le banc du Paris Saint-Germain semblent comptés, la piste menant à Rafael Benitez s’est quant à elle rafraichie. Une situation qui accrédite encore un peu plus la thèse de l’arrivée de Claude Makelele au poste d’entraîneur.

Apercevoir la fine silhouette de Claude Makelele sur le banc du Paris Saint-Germain, c’est peut-être pour bientôt. Comme RMC Sport vous l’annonçait dimanche, l’idée a fait son chemin dans l’esprit de l’ancien international tricolore, désormais intéressé par le poste d’entraîneur du club de la capitale. Selon un de ses proches, l’ancien capitaine du PSG serait même « prêt à y aller en janvier, à certaines conditions ». Cette solution interne pour succéder à Antoine Kombouaré pourrait donc mettre fin aux nombreuses rumeurs qui entourent le nom du prochain entraîneur du PSG (Ancelotti, Hiddink,…), dont celle menant en particulier à Rafael Benitez.

Sans club depuis son départ de l’Inter Milan en décembre 2010, le technicien espagnol correspond pourtant au profil d’entraîneur expérimenté et mondialement reconnu que recherchent les propriétaires qataris du Paris Saint-Germain. Si des touches ont bien eu lieu entre l’ancien coach de Liverpool et le club de la capitale, ni Leonardo, ni Nasser El-Khelaifi, le président parisien, ne l’ont rencontré en personne. Aucune proposition écrite n’a d’ailleurs été formulée à l’homme de 51 ans.

Il veut rester en Angleterre

S’il est intéressé par le Paris Saint-Germain, comme il l’est actuellement par toute proposition de travail, Benitez souhaite prendre le temps de la réflexion et ne pas s’engager avant la trêve hivernale. De plus, sa priorité est de retrouver un poste en Angleterre, où lui et sa famille apprécient énormément leur qualité de vie (ils habitent à Wirral, dans la banlieue de Liverpool). Rester outre-Manche permettrait également à Benitez d’accroître ses chances de retrouver un poste de manager « à l’anglaise », avec les pleins pouvoirs dans le domaine sportif, ce qui est impossible au PSG, avec l’ombre de Leonardo qui planerait au-dessus de sa tête. Comme l’ensemble du monde du football britannique, le vainqueur de la Ligue des champions 2005 avec les Reds n’apprécie d’ailleurs pas le traitement réservé par le dirigeant brésilien à Antoine Kombouaré. Une situation qui pourrait faire un heureux : Claude Makelele.