RMC Sport

Blanc : « On a été trop moyens »

-

- - -

Déçu de la prestation de ses joueurs (et de la sienne), Laurent Blanc regrette de les avoir vu manquer des occasions franches. Mais la défaite à Evian-TG (2-0) devrait permettre une piqûre de rappel après les éloges des dernières semaines.

Laurent, peut-on parler de match des occasions manquées pour le PSG ?

On peut dire ça si on analyse le match dans sa globalité. Les occasions, on a su s’en procurer des franches en première période. En seconde, à part celle de Javier (Pastore, ndlr), on n’a pas créé beaucoup de choses. On peut avoir des regrets car en première période, on aurait pu et on aurait dû ouvrir le score, ce qui nous aurait permis d’avoir un autre résultat final. Mais on a été trop moyen en seconde période pour espérer.

Avez-vous senti venir cette défaite dans les dernières heures ou les derniers jours ?

Non, pas spécialement, même si c’est de plus en plus difficile quand on joue tous les trois jours. Quand on se déplace et qu’on joue à 21 heures dans des conditions compliquées… Vous allez me dire que les conditions sont les mêmes pour les deux équipes. Je suis d’accord. Mais c’est tout de même beaucoup plus facile quand une équipe défend. Ça n’enlève rien au mérite d’Evian Thonon Gaillard. Cette équipe joue avec du cœur. Elle était très regroupée en première période et nous a concédé des occasions. Si on les avait concrétisées, elle aurait été en difficulté. Ne l’ayant pas fait et arrivant à la mi-temps avec 0-0, elle a cru encore en ses chances et elle a eu raison puisqu’elle a marqué deux buts en contre qui lui a permis de gagner le match. Bravo à eux.

« J'ai entendu parler d'extraterrestres »

Vos changements en seconde période n'ont pas porté leurs fruits...

A l’image des joueurs, le staff n’a pas été très bon ce soir aussi. Moi y compris.

Ça vous agace-t-il de lire ou d'entendre que Paris va être champion avec 10 ou 15 points d'avance ?

C’est vous qui le dites et c’est votre problème. Moi, je ne le dis jamais. Vous annoncez des choses mais personne ne le sait. Même si on a gagné des matches assez largement, il n’y a rien qui vous permette de dire ça. Le football va très vite.

La marge du PSG n'est donc pas aussi importante qu'on l'imagine ?

Vous savez, la marge… C’est vous qui la jugez. Avant le match, on avait une marge énorme. J’ai entendu parler d’extraterrestres. Mais après cette défaite, on va dire qu’elle est très mince. Il faut prendre du recul par rapport à tous ces commentaires.

A lire aussi :

>> Evian TG-PSG : L'invincible Paris est tombé

>> Riolo : "Tournée d'Evian pour tout le monde !"

>> Courbis : "Un accident pour le PSG"

Propos recueillis par Loïc Briley et Edward Jay