RMC Sport

Blanc : « On a fait le minimum »

Laurent Blanc

Laurent Blanc - -

L’entraîneur parisien Laurent Blanc n’a pas du tout apprécié la première mi-temps de son équipe à Montpellier mais se contente du résultat nul ramené de l’Hérault pour ce premier match de championnat (1-1).

Laurent, comment analysez-vous ce match nul ?

On espérait un meilleur résultat, il faut être logique. A mon goût, Paris a trop peu fourni de jeu en première mi-temps pour pouvoir ouvrir le score et mettre la pression sur cette équipe de Montpellier. Au contraire, c’est Paris qui a commis des fautes techniques et a permis à Montpellier de se mettre dans le sens du jeu et de marquer un joli but (par Rémy Cabella, ndlr). La première période a été très, très négative pour le Paris Saint-Germain. Heureusement, la deuxième a été de meilleure facture. On a enfin utilisé les côtés, ce qui important face à une défense très regroupée dans l’axe. Ça nous est arrivé ce soir (vendredi) et ça nous arrivera encore dans ce championnat. On est arrivé à égaliser et on aurait pu gagner ce match, même si je pense que le nul est équitable.

Votre équipe était-elle prête physiquement ?

La préparation a été très lourde mais je pense qu’on est surtout pénalisé par la différence d’état physique entre les joueurs. Certains ont repris le 1er juillet et sont en phase ascendante, quand d’autres ont repris il y a une dizaine de jours… On ne va pas se retrancher derrière ça. Les erreurs techniques de la première mi-temps ne sont pas dues à des problèmes physiques. Le côté positif, c’est qu’on a su ne pas perdre ce match. C’est le minimum qu’on pouvait faire ce soir.

« Il va falloir être beaucoup plus efficace »

Qu'avez-vous pensé de la prestation d'Edinson Cavani ?

C’est un buteur, un joueur d’espaces. On a vu qu’il a créé de la profondeur quand il est entré (à la 72e minute, ndlr). Il s’est procuré une belle occasion, malheureusement stoppée par un défenseur. Il va nous offrir des solutions et la défense adverse va être obligée de le surveiller. Cela va ajouter de la tension dans l’axe et libérer d’autres joueurs. Maintenant, Edinson a besoin de jouer, de parfaire sa condition physique.

On sent que votre équipe a encore besoin de réglages devant...

Oui, même si en première mi-temps, il y a des choses à dire derrière et au milieu (soupir). On le sait, la chose la plus difficile est de marquer des buts. Si on n’arrive pas à ouvrir le score et faire en sorte que les équipes adverses se découvrent un peu, on risque de revivre ce genre de matches. Il va falloir être beaucoup plus efficace.

A lire aussi :

>> Le champion accroché

>> Montpellier-PSG : les notes

>> Toute l'actualité de la Ligue 1

Propos recueillis par Julien Landry et à Montpellier