RMC Sport

Bordeaux : les supporters proposent un autre nom pour le stade

Le « Matmut Atlantique » fait débat.

Le « Matmut Atlantique » fait débat. - AFP

Les Ultramarines, le principal groupe de supporters de Bordeaux, contestent le naming du nouveau stade, baptisé « Matmut Atlantique » la semaine dernière. Ils proposent le nom de René Gallice.

Rarement nom de stade a si rapidement fait l’unanimité contre lui. Une semaine après avoir été baptisé « Matmut Atlantique », le nouveau stade des Girondins de Bordeaux n’en finit plus de faire parler. Alors les Ultramarines, principal groupe de supporters bordelais, ont décidé d’agir et de tenter de faire changer le nom de l’enceinte. « Nous voulons gagner, sur le long terme, ce combat contre l’argent roi », écrivent-ils dans un communiqué. Conscient des nécessités du « naming » pour faire rentrer de l’argent dans les caisses, les supporters des Girondins n’espèrent pas faire céder la direction. Ils souhaitent faire entrer dans le langage courant un autre nom.

Le nom d’un joueur qui a été résistant

Ainsi, cinq noms alternatifs ont été proposés pour une consultation populaire dont le résultat sera révélé en marge de Bordeaux-Lyon, le 26 septembre : Stade de Guyenne, Stade Claude Bez, Stade du port de la Lune, Stade Alain Giresse et Stade René Gallice. Ce dernier, du nom d’un joueur, résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, ayant participé à la conquête du premier titre de champion de France des Bordelais, est défendu par les Ultramarines. « Ce ne serait qu’un magnifique hommage amplement mérité que ce nom devienne intemporel, précisent-ils. C’est un nom idoine, plus que parfait. Ce grand homme représente à lui tout seul le courage, la bravoure, l’insoumission, l’antifascisme, la fidélité à notre club, l’amour de la ville et de la région. ‘’Je vais à Gallice’’, ‘’quel est le prochain match à Gallice’’, ces phrases glissent, le mot rentre sans problème dans le langage courant. »

R.F