RMC Sport

Bordeaux: les Ultramarines, (toujours) remontés contre Longuépée, veulent rester au Haillan

-

- - Icon Sport

Après une après-midi passée au Haillan pour protester contre le président bordelais, les Ultramarines 1987 ont annoncé vouloir rester sur place.

C’est une passe d’armes. Presque sans fin. Ce mardi après-midi, les Ultramarines se sont rendus au centre d’entraînement des Girondins de Bordeaux pour demander, une fois de plus, la démission du président Frédéric Longuépée. Dans la foulée, celui-ci avait répondu sur les ondes de France Bleu Gironde, évoquant "un pique-nique sur le site du Haillan et une occupation d’été". Les Ultramarines 1987 ont ensuite publié sur Twitter un appel pour rester sur place.

"Nous restons au Château, dans notre maison"

"Devant les énièmes provocations de FL, nous restons au Château, dans notre maison", indiquent-ils, enjoignant les autres supporters bordelais à les rejoindre. Les Ultramarines se disent aussi scandalisés par l’attitude ce lui qu’ils appellent le "pseudo président".

Lundi, l’actualité des Girondins de Bordeaux avait déjà bien été animée. L’entraîneur portugais Paulo Sousa avait quitté ses fonctions, comme pressenti depuis maintenant de longues semaines, et avait été remplacé par Jean-Louis Gasset. L’arrivée de l’ancien adjoint de Laurent Blanc n’était pas la seule de cette journée : Alain Roche, ancien défenseur central du club et du PSG, a, lui, été nommé au poste de directeur sportif.

TP