RMC Sport

Bordeaux: les Ultras au Haillan pour demander le départ de Longuépée

Au lendemain des nominations de Jean-Lous Gasset et d’Alain Roche, en tant qu’entraîneur et directeur sportif des Girondins de Bordeaux, les ultras se sont rendus au centre d’entraînement pour maintenir la pression sur Frédéric Longuépée, le président.

Malgré l'annonce des nominations de Jean-Louis Gasset comme entraîneur et d’Alain Roche en tant que directeur sportif, deux anciens du club, les Ultramarines principal groupe de supporters de Bordeaux sont allés au Haillan ce mardi pour manifester leur mécontentement de manière pacifique. "Quelques maigres avancées ont été observées ces dernières semaines: le départ du détestable Antony Thiodet en particulier - même s'il part avec les honneurs et sans la moindre excuse envers le club et ceux qu'il a blessés - mais également ceux de Macia et Cissé, ont déclaré les Ultras bordelais via un communiqué. Nous sommes plus mesurés sur le départ annoncé de Paulo mais quelque soit le passif, c'est dans le contexte actuel une bonne chose pour le club. Nous voyons dans ces départs en série un signe de bonne volonté de la part de King Street. Néanmoins, toute restructuration du club sans un départ de Frédéric Longuépée sera vaine."

Rencontre avec le responsable de la sécurité

Une banderole "Longuépée démission" a été déployée devant le château puis une soixantaine de supporters sont allés à la rencontre d'Arnaud Poupard le nouveau responsable de la sécurité du club. Tout s'est fait dans le calme et sans aucun débordement. Ce n'est pas la première fois que les Ultramarines se rendent sur le site du club pour demander le départ du président bordelais. 

Lundi, les Girondins ont connu une journée animée avec donc les officialisations de Jean-Louis Gasset et d’Alain Roche, ainsi que du départ de Paulo Sousa. Gasset a dirigé dès lundi le premier jour de stage de l’équipe à Saint-Paul-lès-Dax. Bordeaux achèvera sa préparation samedi avec un dernier match amical face à Auxerre (L2) et débutera sa saison de Ligue 1 avec la réception de Nantes, le samedi 22 août (17h).

Nicolas Paolorsi