RMC Sport

Bordeaux saisit le CNOSF après l’alourdissement de la suspension de Malcom

Alors que la sanction pour simulation infligée à Malcom a été alourdie à deux matchs ferme de suspension par la commission d’appel de la Fédération jeudi soir, les Girondins de Bordeaux ont décidé de porter l’affaire devant le Comité National Olympique et Sportif Français.

Bordeaux ne digère pas. Suspendu d’abord par deux matchs de suspension dont un avec sursis par la commission de discipline de la LFP pour sa simulation face à Lyon, l’attaquant brésilien Malcom a vu sa sanction alourdie à deux matchs ferme jeudi soir par la commission d’appel de la Fédération.

Verdict attendu la semaine prochaine

En désaccord total avec cette décision, les Girondins ont décidé de saisir le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français). Une conciliation a été demandée par le club bordelais. "On compte sur le CNOSF pour éclaircir ces incohérences et revenir à plus de raison, a annoncé le président Stephane Martin. On veut épuiser tous les recours possibles."

Poyet "ne comprend rien"

"C'est difficile de s'exprimer, a ajouté l'entraîneur Gustavo Poyet. Je ne comprends rien. C'est vraiment nouveau pour moi. C'est comme ça." La décision et la réponse du CNOSF devrait être donnée courant de semaine prochaine.

VIDEO - Jérôme Rothen propose de faire une pétition pour annuler la suspension de Malcom

La rédaction avec NP à Bordeaux