RMC Sport

Boulogne accuse Rudi Garcia

Le directeur sportif de l’USBCO affirme que l’entraîneur lillois s’est rendu dans le vestiaire de l’arbitre à la mi-temps de Boulogne-Lille (2-3).

Selon Bruno Dupuis, le directeur sportif de Boulogne, Rudi Garcia est allé dans le vestiaire de l’arbitre Pascal Viléo, à la mi-temps du match entre l’USBCO et Lille dimanche (3-2 pour le Losc). « Rudi Garcia est allé voir l'arbitre à la mi-temps, c'est dans le rapport du délégué, a expliqué le dirigeant nordiste. On a trouvé ça assez choquant, on a vu quelqu'un de l'encadrement du Losc qui faisait le gué pour lui permettre d'aller voir l'arbitre. Moi je l'ai vu, cette personne disait (à Rudi Garcia): « tu peux y aller, il n'y a plus personne »».

Toujours selon Bruno Dupuis, le coach lillois « est resté entre 45 secondes et une minute, je ne sais pas ce qu'il a dit », a poursuivi le dirigeant boulonnais. « Ce qui est regrettable, c'est que quelqu'un fasse le gué, c'est malsain, et un peu dégradant. Qu'on mette la pression sur l'arbitre depuis le banc, c'est de bonne guerre, mais de cette façon là, je ne l'avais jamais vu. Enfin, on découvre la L1... Ce n'est pas ça qui a fait quoi que ce soit au résultat, mais Monsieur Viléo aurait pu ou a pu être déstabilisé. »

Interrogé sur ces propos, Pascal Viléo a assuré qu'il n'a « pas été déstabilisé le moins du monde. On était en train de récupérer dans le vestiaire avec mon quatuor, quand M. Garcia est entré avec fracas pour se plaindre de nos décisions, ça a duré 5-10 secondes, on lui a dit de sortir sans avoir entamé la conservation. » Cette affaire intervient quinze jours après la polémique au sujet du passage de Jean-Michel Aulas dans le vestiaire de M. Fautrel, à la mi-temps du match PSG-Lyon (1-1).

La rédaction