RMC Sport

Brandao, le retour ?

Brandao sous le maillot marseillais

Brandao sous le maillot marseillais - -

Même si José Anigo a confié à RMC Sport qu’aucun accord n’avait été encore conclu ce dimanche, l’attaquant brésilien Brandao est proche d’un retour à l’OM. Privé des frères Ayew durant la CAN, Didier Deschamps compte à nouveau sur celui qui a quitté Marseille il y a moins d’un an après une affaire de mœurs.

L’OM va perdre les frères Ayew, partis pour disputer la CAN avec le Ghana. Il pourrait très vite récupérer Brandao. Sous contrat avec le club olympien jusqu’en 2013, l’attaquant brésilien (31 ans) pourrait faire très rapidement son retour à Marseille, une ville qu’il a quittée en mars dernier après avoir été mis en examen dans une affaire de viol (voir encadré). Ce dimanche, en début d’après-midi, un communiqué du club brésilien du Gremio Porto Alegre, où Brandao était officiellement prêté jusqu’au 31 décembre, annonçait son retour à l’OM « à la demande de Didier Deschamps ». La formation auriverde qui souhaitait se faire à nouveau prêter l’ex-buteur phocéen a aussi indiqué qu’aucun accord n’avait été trouvé. « Le Gremio remercie le joueur qui a toujours été professionnel et qui a eu un comportement exemplaire. »

Anigo : « Son profil plait à l’entraîneur »

Si l’écurie brésilienne est affirmative, du côté de l’OM, on se montrait en revanche un peu plus tempéré. Joint par RMC Sport, José Anigo a affirmé que Brandao n’était pas encore officiellement de retour à l’OM : « Il n’y a rien du tout, nous a confié les directeur sportif olympien. Le club brésilien dit ce qu’il veut, c’est son problème. Il n’y a pas d’accord. » Le dirigeant phocéen reconnaît toutefois que l’attaquant brésilien figure bien parmi les priorités du club pour ce mercato d’hiver. « Son profil plait à l’entraîneur (ndlr : Didier Deschamps), précise Anigo On travaille sur ce dossier. » A court de solution avec les départs des frères Ayew pour la Coupe d’Afrique des Nations, Didier Deschamps est à la recherche d’un, voire deux renforts en attaque. Dans cette optique, le come back de Brandao (16 buts en L1 en 65 matches) constituerait une bonne affaire sur le plan financier, Vincent Labrune, le président de l’OM, ne cessant de répéter que l’heure est aux économies.

Reste une interrogation. Brandao ne risque-t-il pas d’être rattrapé par ses ennuis avec la justice en revenant à Marseille ? « Je ne vois pas ce qui pourrait l’empêcher de jouer, répond José Anigo. Cette affaire ne l’a pas empêché de jouer avec Cruzeiro et Gremio. On ne parle que de football, pas de l’aspect judiciaire. »