RMC Sport

Brest: Dall’Oglio recadre Larsonneur après son départ

Olivier Dall'Oglio, alors entraîneur à Brest, lors du match de L1 à domicile contre Lens, le 18 avril 2021 au stade Francis Le Blé

Olivier Dall'Oglio, alors entraîneur à Brest, lors du match de L1 à domicile contre Lens, le 18 avril 2021 au stade Francis Le Blé - Fred TANNEAU © 2019 AFP

S’il a quitté Brest pour s’engager comme entraîneur de Montpellier, Olivier Dall’Oglio a néanmoins répondu à Gautier Larsonneur. L’ex-gardien de l’équipe bretonne avait trouvé injuste d’être temporairement sorti du onze brestois.

La saison de Gautier Larsonneur s’est achevée par le maintien, une défaite et un coup d’éclat. Lors de la 38e et dernière journée, Brest, bien que battu à domicile par le PSG (0-2), a assuré sa place en Ligue 1. Le portier breton s’est illustré en déstabilisant Neymar sur penalty. Positionné prêt de son poteau et non dans l'axe, il a sans doute déconcentré la star brésilienne qui n’a pas trouvé le cadre. Un joli coup à l’issue d’une saison néanmoins très mouvementée pour l’international Espoirs (2 sélections).

Jugé pas assez performant, Larsonneur a effet été relégué sur le banc par son coach au mois de février. Sébastien Cibois avait pris temporairement le statut de n°1, avant que Larsonneur ne reprenne sa place. Un épisode mal vécu par l'intéressé qui a parlé d’ "injustice".

Gautier Larsonneur
Gautier Larsonneur © ICON Sport

"Un manque de maturité"

Des propos qui sont retombés dans les oreilles de son désormais ex-entraîneur, Olivier Dall'Oglio. Le nouveau coach de Montpellier s'est chargé de lui répondre. "Est-ce qu'on aurait eu un Gautier Larsonneur aussi performant si on ne l'avait pas sorti, à un moment ?, s’est-il interrogé vendredi dans les colonnes du Télégramme. On l'a sorti, ça s'est fait très proprement et on lui a expliqué pourquoi, mais je pense que c'est un manque de maturité, il va apprendre. Je pense qu'on l'a plutôt aidé. Si j'avais été lui, j'aurais dit, "merci de m'avoir fait ça". Il s'est remis en cause, a redoublé de travail et est revenu plus fort. Est-ce qu'on lui aurait rendu service si on avait laissé faire ? Car à un moment donné, il était moins performant voire limite, limite. On l'a juste remis sur les rails. Je ne lui en veux pas, mais c'est maladroit de sa part."

ABr