RMC Sport

Brest, la folie OM

-

- - -

La venue de l’OM mercredi soir au stade Francis-Le-Blé pour le compte de la 19e journée de L1 (19h00) provoque une véritable effervescence au sein de la cité bretonne.

Par internet ? Bredouille. Aux guichets du stade ? Pas mieux. Et par téléphone ? Même topo. « Tous les billets pour le match Brest-OM ont été vendus. » Le service billetterie du Stade Brestois se veut même plus explicite. « La vente des places a été ouverte mercredi dernier à 9 heures. Quarante-cinq minutes plus tard, tout était parti. C’était la folie. »

Une folie qui se nomme Olympique de Marseille. La venue du champion de France en titre à Francis-Le-Blé est un événement. La dernière fois que le club phocéen a visité le Finistère remonte au 1er mai 1991. Presque 20 ans d’attente, forcément, ça fait un peu long.

« Marseille, c’est bien plus fort que Lyon »

« Il y a une grosse effervescence, c’est vrai, confirme le président brestois Michel Guyot. Marseille, c’est bien plus fort que Lyon. Depuis le jour où on a reçu le calendrier du championnat, tout le monde ne nous parle plus que du 22 décembre. Même mes sœurs, qui sont de Toulouse et de Bordeaux, débarqueront à Brest le jour du match alors qu’elles devaient arriver le 24 dans la journée… » Elles iront rejoindre les 15 300 spectateurs attendus ce mercredi soir.

Ce n’est pas la première fois que le SB 29 jouera à guichets fermés dans son stade. Mais plus que Saint-Etienne ou le derby face à Lorient, la visite de l’OM provoque une véritable poussée de fièvre dans les rues brestoises. « C’était déjà la folie du temps de Bernard Tapie président. poursuit Michel Guyot. On avait joué l’OM en semaine et on avait dû barrer tout un quartier. Est-ce qu’on va installer un écran géant sur la place de la Liberté ? Je suis presque obligé de me cacher, vous savez. Les gens n’arrêtent pas de me demander de leur trouver une combine pour avoir des billets pour le match. » En vain, apparemment.

Alix Dulac avec Pierre-Yves Leroux