RMC Sport

Brest – Lyon : L’OL ne saisit pas l’occasion

Lisandro Lopez

Lisandro Lopez - -

Dominateur et entreprenant, Lyon n’a pas su éviter le piège brestois et a été contraint au partage des points (1-1). Si l’OL grappille au classement, il manque surtout l’opportunité de recoller à Paris en tête du championnat.

Avant cette journée, Rémi Garde souhaitait « rester le plus possible au contact » du PSG. Le discours de l’entraîneur lyonnais a été entendu ce dimanche par ses joueurs. Du moins en partie, puisque ces derniers sont allés chercher un point précieux sur la pelouse de Brest (1-1). Les Gones ont certes récolté un point important qui leur permet de ne plus pointer qu’à deux longueurs de leur rival, mais ce point est finalement frustrant. Surtout que Lyon a souvent dominé, mais rarement maîtrisé. Et voilà comment les Rhodaniens restent derrière le PSG.

Pour rattraper leur adversaire direct, il aurait fallu que Lyon affiche le même visage, dispose de la même euphorie et jouisse du même réalisme que lors de ses précédentes sorties le dimanche à 14h. Ce qui n’était pas le cas sur la pelouse de Francis-Le Blé. Douché par l’ouverture du score de Brest (Chafni, 5e), l’OL a encore une fois fait étalage de sa force de caractère pour revenir au score. Une frappe de Lisandro d’abord repoussée par Thébaux, puis ensuite contrée contre son camp par Makonda (53e) : Lyon, en panne d’efficacité, n’en demandait pas tant.

Le moment semble alors propice pour l’OL pour passer la surmultipliée. Mais la troupe de Rémi Garde ne parviendra jamais à forcer son destin. Quand ce n’est pas Lejeune qui sauve sur sa ligne (82e), c’est Gomis qui manque le cadre dans la surface (90e+3). La frustration aurait même pu virer à la grosse désillusion si le but de Raspentino n’avait pas été refusé pour une main brestoise (90e)… Le SB29, qui n’avait plus gagné chez lui depuis le 17 novembre, s’en contentera volontiers.

Pas Lyon, qui aura tout de même la mauvaise impression d’avoir manqué le coche cet après-midi… « Je ne pense pas qu’on loupe l’occasion, tempérait Gomis à l’issue du match. Il faut quand même souligner qu’on revient à deux points. C’est bien. » Rémi Garde va plus loin dans l’analyse. « De toute façon le championnat ne s’arrête pas demain ou la semaine prochaine. C’était une opportunité à saisir et encore une fois vous avez vu que les joueurs ont tout fait pour la saisir. » La prochaine fois, il s’agira donc de ne pas la manquer.

A.D avec PYL, à Brest