RMC Sport

Caen et Lens à la relance

Issam Jemaa, buteur le week-end dernier contre Saint-Etienne, veut remettre ça samedi contre Caen

Issam Jemaa, buteur le week-end dernier contre Saint-Etienne, veut remettre ça samedi contre Caen - -

Lens et Caen, qui s’affrontent samedi soir au stade Bollaert (19h) en match en retard de la 18e journée de L1, ne veulent pas rater l’occasion de se sortir du fond du classement.

Si le leader lillois a su pleinement tirer profit de son match en retard, mardi contre Nancy (3-0), pour prendre le large en tête de Ligue 1, Normands et Artésiens ont tout intérêt à imiter le LOSC. L’équipe de Franck Dumas, qui fêtera samedi son 100e match sur le banc caennais, est à la peine (17e) et ne parvient pas à quitter les abords de la zone de relégation depuis ce funeste mois de novembre marqué par quatre défaites. Les Caennais ont pourtant adressé un cadeau de fin d’année à leurs supporteurs en battant Rennes (1-0), et ce n’est pas une élimination en 32e de finale de Coupe de France face à Lyon (0-1) qui détournera Benjamin Nivet et ses partenaires de leur opération de maintien dans l’élite.
Le succès à Brest (3-1) mi-janvier a pu rassurer les Normands. « Il faut rester dans le même état d’esprit que lors de nos derniers matches, avertit le milieu offensif caennais, auteur des trois buts de son équipe au stade Francis-Le-Blé. Gardons ce bloc équipe qui correspond à nos valeurs et si on peut rajouter un peu de technique, tant mieux. »

Jemaa : « Un match à 15 points ! »

La technique justement, c’est ce que le Lensois et ancien joueur du Stade-Malherbe, Issam Jemaa, met en avant lorsqu’il souligne les qualités de l’adversaire. « Il faut redouter l’attaque de Caen. Devant, ils ont des joueurs rapides qui jouent beaucoup en contre. Ils ont des jeunes joueurs qui, techniquement, ne sont pas mal, prévient l’international tunisien, qui a inscrit son premier but de la saison le week-end dernier contre Saint-Etienne (2-1). Ce succès, le premier en huit matches, n’a pas permis aux joueurs de Laszlo Bölöni de quitter la zone de relégation (19e), mais elle confirme l’embellie aperçue lors des matches de préparation depuis l’arrivée du technicien roumain à la place de Jean-Guy Wallemme.
« Je préfère jouer Caen plutôt que Lyon ou Lille, mais ils sont bien organisés derrière, ont quelques bons éléments devant, il faudra rester très concentrés. » L’entraineur lensois devra composer avec une défense centrale diminuée par l’absence de Chelle (blessé) et de Yahia (suspension). Reste que la victoire est impérative pour les Nordistes, relégables depuis la… 5e journée. « C’est un match à quinze points, clame Jemaa. Plus même ! Pour moi, c’est le match le plus important de la saison. » Appel reçu par les supporteurs Sang et Or puisque 40 000 personnes sont attendues samedi soir à Bollaert. Signe que les choses vont très vite en football : il y a un mois, le match avait été reporté alors que les associations de supporteurs avaient appelé au boycott, lassés des mauvais résultats de l’équipe. Il faut croire qu’ils ont repris espoir…