RMC Sport

Camara : « On aurait signé tout de suite… »

Zoumana Camara

Zoumana Camara - -

S’il comprend les critiques adressées par Robin Leproux après la défaite à Bordeaux mercredi (0-1), le défenseur central du Paris Saint-Germain refuse de faire une croix sur la possibilité d’accrocher la troisième place. Et rappelle qu’en début de saison, cet objectif paraissait inaccessible.

Zoumana Camara, comment avez-vous pris les critiques de votre président, Robin Leproux, à l’issue de la défaite à Bordeaux ?

Je pense, en toute honnêteté, qu’elles sont justes. Quand tu joues pour la troisième place, que tu as l’occasion de passer devant et que tu prends un but au bout de quatre minutes sur un contre alors que tu as un corner pour toi… On peut perdre. Bordeaux, ça reste une bonne équipe. Mais il y a la manière et l’investissement. On n’a pas senti une équipe qui voulait réellement tout donner pour aller chercher cette troisième place. Le problème, il est là. C’est le regret qu’on peut avoir.

Croyez-vous toujours à la possibilité de finir troisième, malgré les deux points de retard sur Lyon ?

Si là, on n’y croit plus, il faut arrêter. Forcément, il y a de la déception. Tant que ce n’est pas fini, il faut y croire. Il va falloir avoir les nerfs solides et surtout, bien récupérer. Si on nous avait dit en début de saison qu’on jouerait une place en Ligue des champions sur les deux dernières journées, on aurait signé tout de suite. Maintenant qu’il reste deux matchs, on ne va pas commencer à se demander pourquoi on a gâché, pourquoi on a perdu des points. Ce n’est pas le moment de penser à tout ça.

Comment allez-vous aborder le match de samedi face à Lille, quasiment champion de France ?

On va jouer une belle équipe, qui sera sûrement championne. On va essayer de retarder l’échéance. Ils sont bien équilibrés, derrière, au milieu et devant. Et ils ont de bonnes individualités, qui s’inscrivent bien dans le collectif. Ils ont surtout des qualités offensivement. Ils arrivent à faire la différence. Ils ont aussi des joueurs-clés sur le banc. Ce sera un beau champion dans quinze jours, j’espère !

Propos recueillis par LB