RMC Sport

Carrasso : « J’aurai une réflexion en fin de saison »

Cédric Carrasso

Cédric Carrasso - -

EXCLU RMC SPORT. Même s’il dit se sentir bien à Bordeaux, Cédric Carrasso n’exclut par un départ en fin de saison. Le gardien des Girondins, 31 ans, explique pourquoi il s’interroge sur son avenir.

Cédric Carrasso, les Girondins ont enrayé la spirale de la défaite dimanche avec une victoire poussive contre Bastia (1-0). De bon augure avant le 8e de finale retour de Ligue Europa contre Benfica, jeudi (21h05) ?

Cette victoire sera utile. Il fallait réapprendre à gagner. Parfois, on souffre et on gagne. D’autres fois, il faut faire le jeu et gagner. Jeudi, il faudra combiner les deux. Nerveusement, ce sera un match très compliqué. On sait ce qu’il nous reste à faire : ne pas prendre de but et en marquer au moins un. On va s’accrocher.

Que vous inspire le parcours de votre équipe en Ligue Europa ?

Bordeaux a fait le parcours qu’on attendait de lui. Avec notre effectif, nos qualités et notre niveau, on a déjà réussi à sortir des poules et passer les 16e de finale face à une équipe qui nous était supérieure (le Dynamo Kiev). La mission est accomplie. A partir de maintenant, ce n’est que du plaisir. Si on peut le faire durer, pourquoi pas. On a envie de faire mieux mais c’est déjà bien.

Compte tenu de vos difficultés en championnat, ne regrettez-vous pas de jouer à fond la Ligue Europa ?

Non. Je ne vois pas les choses de façon négative. Tout est bon à prendre. Cette expérience (le parcours en Ligue Europa ndlr) servira au club et au groupe, qui est quand même relativement jeune.

Didier Deschamps ne vous a jamais appelé en équipe de France. Avez-vous tourné la page ?

J’ai passé quatre ans en équipe de France. Je me suis éclaté. Si je suis appelé, je répondrai présent. Le sélectionneur est parti sur autre chose sur une période de deux voire quatre ans. D’ici là, j’aurai pris de l’âge. Il y a des gardiens qui méritent d’intégrer ce groupe, un avenir à construire. Je suis très tranquille.

Vous avez 31 ans. Vous interrogez-vous sur votre avenir aux Girondins alors que certains cadres ont pointé le manque d’ambition du club ?

Ce n’est pas la situation qui me fait réfléchir. J’aurai forcément une réflexion en fin de saison parce que cela fait quatre ans que je suis ici, que j’ai 31 ans. Je devrai savoir si je prolonge l’aventure et donc que je m’inscris pratiquement jusqu’à la fin de ma carrière dans le projet des Girondins, ou si j’ai envie d’autre chose. Je n’en sais rien. Aujourd’hui, je suis à fond ici. Je me sens très bien à Bordeaux. Je n’ai pas envie de partir mais je me poserai quand même la question.

Propos recueillis par Olivier Schwarz