RMC Sport

Cavenaghi : « Difficile pour le titre »

-

- - -

Le buteur argentin croit encore au titre pour son équipe même s’il avoue que l’objectif sera difficile à atteindre. Ce dernier, heureux à Bordeaux, n’exclut pas non plus un départ en fin de saison.

Fernando Cavenaghi, comment vous sentez-vous quelques semaines après votre blessure à Toulouse ?
Je me sens bien. Je travaille pour vite revenir sur le terrain. Mais il faut attendre un peu que la lésion que j’ai eue cicatrise. On va passer une IRM cette semaine pour savoir comment évolue ma guérison. Lundi, on a fait une heure dix de vélo. On est presque arrivé à Lacanau. Je suis prêt pour le prochain Tour de France (rires). J’espère dès la semaine prochaine pouvoir commencer à recourir un petit peu.

Dans l’idéal, vous pourriez reprendre la compétition quand ?
Je pense pouvoir reprendre dans un mois maximum. J’avais vraiment envie de jouer la finale de la Coupe de la Ligue mais je ne serai pas prêt à temps. On verra. La dernière finale qu’on a joué, c’était contre Lyon, en Coupe de la Ligue et j’étais resté sur le banc. Là, c’est de nouveau une finale, au Stade de France. J’ai vraiment beaucoup envie d’y être mais ça va être difficile.

Qu’est-ce que vous évoque la réussite de votre coéquipier Marouane Chamakh en ce moment ? Pas trop jaloux ?
Non, c’est très très bien pour lui. Tout le monde lui fait remarquer qu’il ne marque pas beaucoup de buts. Cette année, je trouve franchement qu’il en a marqué beaucoup et c’est très bien pour lui et pour nous. Il nous donne des points. Sincèrement, je suis très content pour lui. Je suis allé le voir ce week-end pour le féliciter. Je ne m’inquiète pas pour lui. Il sait ce qu’il a à faire sur le terrain.

Selon vous, est-ce que Bordeaux peut encore accrocher le titre cette saison ?
Le titre, pour nous, ça va être difficile. Lyon est une équipe qui ne perd pas beaucoup de points. L’OM est très en forme en ce moment mais les Marseillais sont également engagés en Coupe de l’UEFA. Ils vont avoir beaucoup de matches et cela peut jouer sur leurs prochains résultats en championnat. De toute façon, Bordeaux ne doit penser qu’à Bordeaux. Si on est bien, si on continue à prendre les matches les uns après les autres, si on continue à gagner des rencontres, on pourra aller chercher le titre mais cela sera vraiment très compliqué.

Vous êtes encore sous contrat avec les Girondins jusqu’en 2011. Vous songez à un éventuel transfert pour l’intersaison ?
Le plus important pour moi, c’est de revenir. Au mois de juin, on va avoir une petite réunion avec le président pour évoquer mon avenir. Si on a la chance de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions, il faudra recruter quelques joueurs je pense. J’ai toujours envie de rester à Bordeaux mais si je veux me battre pour obtenir une place dans les 23 argentins lors de la Coupe du Monde 2010, cela va être très très difficile pour moi de le faire ici.

La rédaction