RMC Sport

Cheick Diabaté aimerait revenir en France

Cheick Diabaté

Cheick Diabaté - Icon

Visage familier de la Ligue 1, aujourd'hui en Iran, l'attaquant malien Cheick Diabaté a dit dans une interview à France Football vouloir revenir en France avant la fin de sa carrière. A condition qu'un club le veuille vraiment.

S'il a parfois été moqué pour son style et ses grandes échasses, il n'en demeure pas moins l'un des joueurs les plus attachants que la Ligue 1 a connu ces dernières années. Et bonne nouvelle: Cheik Diabaté aimerait revenir. L'ancien attaquant malien de Bordeaux et Metz, aujourd'hui à l'Esteghlal Téhéran (Iran), a confié dans une interview à France Football son envie de rejouer dans l'Hexagone avant de prendre sa retraite.

"Quoiqu'il arrive, j'aimerais bien terminer ma carrière en Europe, glisse-t-il. Ça peut être en France. Je ne sais pas dans quelle équipe, je ne sais pas à quel niveau. Sincèrement, je me dis que ce n'est pas joli quand même de dire que Cheick Diabaté a terminé sa carrière en Iran. Je ne veux pas ça. Mais bien sûr que j'aimerais revenir en France. En France, je me sens bien partout où je vais. (…) Franchement, ça fait un petit moment que je suis parti et, là, le seul pays auquel je pense, c'est la France. Après, par exemple, j'ai la curiosité de jouer en Arabie saoudite. Mais pas longtemps, peut-être un an."

"Je n'ai pas fini, j'ai des buts à marquer en France"

Pour autant, à bientôt 32 ans, l'homme aux 58 buts en L1 n'a pas l'intention de supplier les clubs tricolores de lui offrir un contrat. "Je ne veux pas faire une demande, tempère-t-il. Je ne veux pas dire: 'S'il vous plaît, je veux retourner en Ligue 1.' Non, je ne veux pas ça. Je veux aller là où on me veut. Si une équipe me demande, ce sera avec un grand plaisir."

Et Diabaté de promettre: "Je n'ai pas fini. J'ai des buts à marquer en France. Quand je vais revenir, les filets vont trembler."

CC