RMC Sport

Comment Luis Fernandez a mis l’OM et Bielsa en contact

-

- - -

Alors que la venue Marcelo Bielsa à l’OM est en bonne voie, Luis Fernandez a révélé, dans les Grandes Gueules du Sport sur RMC, quel rôle il a joué dans le rapprochement entre l’entraîneur argentin et le club phocéen.

Il a été question de conseil, voire de piston de la part de Luis Fernandez, au sujet du rapprochement entre Marcelo Bielsa et Marseille. Dans les Grandes Gueules du Sport, ce samedi, notre consultant a tenu à expliquer le rôle qu’il a joué dans le dossier, alors que tout porte à croire que le technicien argentin succédera à José Anigo sur le banc olympien la saison prochaine : « Je vais dire simplement ce qu’il s’est passé. Je ne l’ai jamais recommandé, mais on m’a effectivement demandé d’établir un contact pour l’approcher. »

« J’ai des amis anciens joueurs et entraîneurs avec lesquels j’ai l’occasion de toujours échanger et on a pu établir un contact pour que l’Olympique de Marseille puisse entamer des discussions, a poursuivi l’ex-entraîneur de l’Athletic Bilbao (1996-2000), où Bielsa a exercé de 2011 à 2013. On ne m’a pas demandé un conseil, mais bien d’établir un contact. A partir de là, des choses se sont mises en place. Que ce soit clair, je n’ai pas joué un rôle d’agent, ce n’est pas mon travail. »

« Ce serait bien pour la Ligue 1 »

Fernandez est d’ailleurs enchanté à la perspective de voir Bielsa, présent en tribunes à la Mosson vendredi pour assister à un deuxième match de rang de l’OM, reprendre les rênes du club phocéen : « Marcelo Bielsa fait partie de ses hommes qui, en tant qu’entraîneur, ont apporté et changé quelque chose aux équipes qu’ils ont entraînées. Moi je ne le connaissais pas autrement que par rapport à ses résultats, mais j’ai eu l’occasion de m’entretenir à son sujet avec les gens avec lesquels il a travaillé. On dit qu’il est exigeant, qu’il est dur. » « J’ai hâte de le voir dans un club comme Marseille, avec des jeunes. Pour moi ce serait une bonne chose pour l’équipe et pour le championnat. Il est à Marseille depuis dix jours, il visite tout, il veut tout savoir, il est déjà rentré dans son rôle d’entraîneur, même s’il n’y a rien encore d’officiel. Quand on tourne autour comme il le fait, ce n’est certainement pas anodin. » D’ailleurs, sous les yeux de l’ancien sélectionneur de l’Argentine et du Chili, les Marseillais ont gagné deux matches de rang, contre Ajaccio (3-1) et à Montpellier (3-2), ce qui n’était pas encore arrivé depuis qu’Anigo est sur le banc. Fernandez est d’ailleurs enchanté à la perspective de voir Bielsa, présent en tribunes à la Mosson vendredi pour assister à un deuxième match de rang de l’OM, reprendre les rênes du club phocéen : « Marcelo Bielsa fait partie de ses hommes qui, en tant qu’entraîneur, ont apporté et changé quelque chose aux équipes qu’ils ont entraînées. Moi je ne le connaissais pas autrement que par rapport à ses résultats, mais j’ai eu l’occasion de m’entretenir à son sujet avec les gens avec lesquels il a travaillé. On dit qu’il est exigeant, qu’il est dur. »

« J’ai hâte de le voir dans un club comme Marseille, avec des jeunes. Pour moi ce serait une bonne chose pour l’équipe et pour le championnat. Il est à Marseille depuis dix jours, il visite tout, il veut tout savoir, il est déjà rentré dans son rôle d’entraîneur, même s’il n’y a rien encore d’officiel. Quand on tourne autour comme il le fait, ce n’est certainement pas anodin. » D’ailleurs, sous les yeux de l’ancien sélectionneur de l’Argentine et du Chili, les Marseillais ont gagné deux matches de rang, contre Ajaccio (3-1) et à Montpellier (3-2), ce qui n’était pas encore arrivé depuis qu’Anigo est sur le banc.

A lire aussi : 

- MHSC-OM : Bielsa les a vus gagné

- En vidéo : les premières images de Bielsa en France

- Bielsa : "Rien n'est fait"

La rédaction