RMC Sport

Coronavirus: l'OL va devoir trancher pour le Groupama Stadium entre foot et concerts

Une éventuelle reprise de la Ligue 1 avec des matchs au mois de juin pourrait avoir une conséquence inattendue pour le Groupama Stadium. L'OL va devoir trouver une solution pour jouer dans son stade alors que plusieurs concerts y sont également prévus dans les mois à venir.

Suspendue jusqu'à nouvel ordre en raison de l'épidémie de coronavirus, la Ligue 1 pourrait se disputer pendant le mois de juin. Le report de l'Euro à l'été 2021 a donné la priorité aux championnats nationaux qui devraient ainsi aller à leur terme.

Pendant que la France est toujours en situation de confinement, la LFP travaille déjà à une reprise potentielle de la saison. Et pour plusieurs clubs cela pourrait bien donner lieu à de nouveaux casse-têtes. 

Six matchs et sept concerts à Lyon

L'OL en particulier va devoir trouver une solution pour le Groupama Stadium. Propriétaire de son stade, le club rhodanien a prévu d'y accueillir plusieurs concerts au mois de juin, dont ceux de Paul Mc Cartney et Patrick Bruel. Si le foot et la musique auraient pu cohabiter sans encombre, le coronavirus a tout chamboulé. 

Avec six matchs de L1 à domicile, plus un éventuel quart de finale de Ligue des champions, le calendrier de l'enceinte lyonnaise s'annonce déjà chargé, rien qu'avec les obligations de l'OL. Problème, entre le 5 juin et le 10 juillet, le Groupama Stadium doit également accueillir sept concerts dont quatre affichent déjà complet selon le journal Le Progrès. Une situation qui complique la donne puisque l'autre stade de la ville, Gerland, est désormais utilisé par le club du LOU qui devra aussi terminer la saison de Top 14.

L'OL en attente

Le président Jean-Michel Aulas va devoir trancher entre le sportif et les activités annexes de son stade et les recettes potentielles (favorables à l'OL) pourraient faire pencher la balance en faveur du football.

>> Le sport face au coronavirus, les dernières infos en direct

Aucune décision ne devrait être officialisée avant de connaître le plan d'action de la LFP... et surtout, avant la fin de cette épidémie de coronavirus qui bouleverse le calendrier des clubs de Ligue 1. Outre l'OL, plusieurs autres équipes de l'élite risquent de connaître la même problématique. L'OM, Bordeaux, le LOSC ou encore l'OGC Nice se retrouvent dans une situation similaire.

JGL avec EJ