RMC Sport

Coronavirus: Maracineanu insiste pour privilégier les huis clos

Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a tenu une nouvelle réunion avec les Ligues professionnelles et les Fédérations à qui elle a réitéré son souhait de privilégier les huis clos pour limiter la propagation du coronavirus.

Les réunions s'enchaînent au ministère des Sports après l'annonce, dimanche, de l'interdiction des rassemblements de plus de 1.000 personnes. Lundi, Roxana Maracineanu avait réuni avec l’Agence nationale du sport, la direction des sports, les comités nationaux olympique et paralympique. Ce mardi, elle a reçu les Ligues professionnelles et les fédérations, notamment.

Elle leur a tenu des propos quasiment identiques à ceux prononcés la veille en les incitant à privilégier la tenue des évènements à huis clos, plutôt que de les annuler. "Nous sommes aujourd'hui dans un contexte exceptionnel et le monde sportif doit participer à cet effort collectif, a-t-elle rappelé. Je veux saluer ici le sens des responsabilités et de solidarité des acteurs du monde sportif. Le ministère des Sports s'emploie à accompagner au mieux les Fédérations, les ligues, les organisateurs d'évènements pour s'adapter à cette situation exceptionnelle."

Les modalités de dédommagement des spectateurs étudiées

"Il faudra que les organisateurs s'adaptent en limitant leur jauge à 1.000 personnes, participants compris, a-t-elle insisté. Dans ce contexte, lorsque le report n'est pas possible, le huis clos doit être favorisé plutôt que l'annulation. Il va aussi falloir étudier les modalités de dédommagement des spectateurs et étudier l'impact de ces décisions sur le modèle économique."

NC