RMC Sport

Coronavirus: Santamaria s'attend à une baisse de salaire durant le confinement

Baptiste Santamaria a évoqué ce dimanche sur RMC son quotidien depuis le début du confinement. Le milieu de terrain d'Angers s'entretient comme il peut, plante des pommes de terre, cuisine et regarde des séries. En ayant conscience que ses revenus vont sans doute diminuer en cette période de chômage technique pour les footballeurs.

La France est confinée depuis une petite semaine en raison de la pandémie de coronavirus qui paralyse une partie de la planète. Et les footballeurs n'échappent évidemment pas à cette situation exceptionnelle. Eloigné des terrains et des centres d'entraînement, ils apprennent à réorganiser leur quotidien. A l'image de Baptiste Santamaria, le milieu de terrain d'Angers, qui garde le contact à distance avec ses partenaires. 

"Bien sûr, on s'appelle. On a un groupe WhatsApp sur lequel on se tient au courant des infos et des programmes qu'on a à faire, a expliqué le joueur de 25 ans ce dimanche sur RMC. Il y a forcément de la course. On fait du footing et du fractionné. On travaille aussi le renforcement musculaire qui est très important. Pour l'instant, je me sens bien, même je dois être seulement à 80% de mon potentiel physique." 

"On n'aura pas le choix"

En dehors des exercices physiques, Santamaria regarde la série Vikings, joue un peu à la console et mange des spaghetti à la carbonara. Mais il passe aussi du temps avec son fils, entre jeux de société à l'intérieur et session jardinage. "On a décidé de planter des pommes de terre et des carottes. Ça nous occupe un peu", précise-t-il. 

Dans un tel contexte, l'ancien de Tours s'attend à voir son salaire diminuer dans les semaines à venir: "Je crois qu'on n'aura pas le choix. La plupart des clubs ont mis leurs joueurs au chômage technique. Je ne sais pas trop ce qu'il va se passer. Une crise est une crise." 

Pour ce qui est de la suite des événements, Santamaria se montre assez prudent. En attendant d'en savoir plus sur une éventuelle date de reprise des compétitions. "En tant que compétiteur, j'ai forcément envie de finir la saison. Mais avec cette crise sanitaire, le plus important, c'est la santé", conclut-il. 

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur