RMC Sport

Courbis : « Les stratégies d’Aulas sont discutables »

Rolland Courbis

Rolland Courbis - -

Politique de jeunes, gestion de joueurs particulière : Jean-Michel Aulas multiplie les opérations de communication pour justifier ses stratégies. Coach Courbis, membre de la Dream Team RMC Sport, revient sur les choix faits par JMA.

« Jean-Michel Aulas n’a pas d’autre choix que de dégraisser, c’est une obligation. Alors c’est peut-être une stratégie. Mais elle est discutable. Il a formé des joueurs pour s’en servir et finalement, il les vend à l’image du jeune Anthony Martial à Monaco. Et si la stratégie c’est de former et se servir des jeunes, pourquoi acheter Gourcuff à 22 millions d’euros et à 400 000 euros par mois ? Car ça plombe le club pour deux ou trois saisons. Gourcuff, c’est 10 millions d’euros par ans pour le club !

Malgré cette situation, Lyon s’en est plutôt bien sorti. Mais il ne faut pas oublier qu’avant, il y avait Lloris et ses exploits, ainsi que Lisandro que tout club aurait voulu dans ses rangs. Aujourd’hui, ils n’y sont plus. Et on demande à l’OL que l’équipe marche aussi bien, voire mieux. Il ne faut pas déconner.

« Lloris était un monstre, Lopes est en apprentissage »

Le jeune Lopes, je le trouve petit par moments. Je ne vais pas lui jeter la pierre, je suis persuadé que ça va devenir un très bon gardien. Face à la Real Sociedad, le premier but est extraordinaire. Mais j’ai le sentiment qu’il pense que le ballon va passer à côté, il n’a aucune réaction. C’était quand même un retourné d’une quinzaine de mètres. Puis le second but, il vient de 30m ! Et ça fait but ! Il devrait le voir venir. Je veux être indulgent, mais je veux qu’on soit conscient qu’aujourd’hui, celui qui remplace – non par Vercoutre blessé – mais Hugo Lloris, c’est un garçon en apprentissage. Lloris, c’était un monstre qui masquait certaines défaites à lui tout seul.

Puis il y a le cas Bafé Gomis, que je ne comprends pas. Une des solutions, ç’aurait été de se mettre d’accord avec lui. C’est un charmant coéquipier, il ne fait pas de déclarations tapageuses. Vu que le mercato ne se termine que début septembre, il aurait pu rendre service à son club ce mois-ci, avec la promesse d’être transféré en fin de mercato. Je pense que c’était faisable. Ça n’a pas été fait. Mais comme, sur le plan commercial, Jean-Michel Aulas est quelqu’un de très adroit, il y a sans doute quelque chose qui m’échappe. »

A lire aussi :

Aulas, la bonne stratégie ?

La Real Sociedad éteint l’OL

Gomis sous les yeux de Garde

Rolland Courbis