RMC Sport

Courbis : « Marseille doit retrouver sa solidité »

Rolland Courbis

Rolland Courbis - -

Vainqueur ce samedi à Valenciennes (0-1), l’OM s’est installé aux commandes de la Ligue 1. Rolland Courbis, membre de la Dream Team RMC Sport, estime que Marseille doit se ressouder en défense.

L’Olympique de Marseille recommence son début de saison tonitruant de la saison passée. Trois matchs, trois victoires. Neuf points au compteur. L’OM occupe la tête de la Ligue 1. Grâce à un secteur offensif et notamment André-Pierre Gignac, auteur de trois buts en trois rencontres de Ligue 1, les Phocéens espèrent toutefois retrouver leur défense, base de leur deuxième place lors du précédent exercice. Rolland Courbis, membre de la Dream Team RMC Sport, souhaite que Marseille corrige ce défaut.

« Quand vous avez des ambitions, il faut bien démarrer le championnat et réaliser une bonne fin de matchs allers afin de préparer le mercato hivernal de la meilleure des façons. En réalité, je n’ai jamais trouvé la recette en tant qu’entraîneur où tu peux perdre tranquillement (rires).

Premier gros test face à Monaco

« Je trouve que, pour le moment, poursuit Courbis. La solidité défensive générale de l’Olympique de Marseille est moins bonne que la saison dernière. Les adversaires se procurent de nombreuses occasions. Hier soir (samedi), l’occasion manquée par l’attaquant valenciennois Nguette est incroyable. Lors des deux premiers matchs, Guingamp et Evian ont eu beaucoup d’opportunités pour marquer. L’OM devra corriger cela. »

« Si je suis à la place des Marseillais, je suis heureux d’avoir neuf points mais je me dis aussi que mes adversaires s’appelaient Guingamp, Evian et Valenciennes. En revanche, sur le plan offensif, l’OM est très fort. Dimanche, Marseille aura son premier gros test face à l’AS Monaco. Le jouer avec neuf points, à domicile, dans un stade comble, c’est un plus. Et je vois très bien les Phocéens passer ce test avec succès. »

A lire aussi :

>> Gignac, la vie en Bleu ?

>> Larqué : « Cet OL prend l’eau »

>> Blanc : « On est un peu frustrés »

Rolland Courbis