RMC Sport

Courbis : « On a la mémoire courte avec l’OM »

Rolland Courbis

Rolland Courbis - -

Bien accroché à sa deuxième place, Marseille ne cesse de surprendre. Si les hommes d’Elie Baup ne déploient pas le jeu le plus flamboyant de Ligue 1, notre consultant Rolland Courbis rend hommage à une équipe à laquelle on prédisait un championnat compliqué en début de saison.

Membre de la Dream Team RMC Sport, Rolland Courbis a estimé dimanche dans les Grandes Gueules du Sport qu’on était trop dur avec Marseille, en route pour une qualification directe en Ligue des champions. « A l’heure actuelle, on parle tout le temps de l’OM, quel que soit son niveau - qui est d’ailleurs plutôt bon en ce moment. Pourtant, on s’arrête constamment sur le fait qu’ils gagnent par des scores de 1-0 ou sans avoir le jeu le plus flamboyant de la Ligue 1. Mais on a la mémoire courte ! Il faudrait parfois repenser à ce qu’on disait d’eux au mois de juin. Ils ont attaqué la saison avec 12 ou 13 joueurs et un calendrier qui leur prévoyait l’Europa League. Il faut être un peu indulgent et se dire que malgré tous les problèmes qu’ils ont eus, ils sont arrivés au mois de décembre avec 38 points, soit deux par match. Arithmétiquement, c’est neuf fois sur dix le parcours d’un champion. »

« Ensuite, il y a le "deuxième OM ", celui qui a un groupe normalement constitué, de qualité et avec la quantité de joueurs suffisante pour pouvoir avoir un banc digne de ce nom et rivaliser. Là, ils sont quasiment en train de faire le même parcours qu’à l’aller, mais en étant un ton en dessous alors que c’était pourtant plus simple. Ça prouve bien qu’ils ont eu énormément de courage en début de saison, alors qu’on les enterrait d’avance. »

« Il faut savoir gagner ces matches »

« Et puis ils n’ont pas eu de chance au tirage. Dans les deux coupes nationales, ils tombent sur le Paris Saint-Germain, au Parc des Princes. Mais dans l’ensemble, même s’il y a eu quelques matchs laborieux, même s’il y a eu des victoires fatigantes, il faut savoir gagner ces matches. Et l’OM de ce samedi a su le faire (2-1 contre Bastia). D’ailleurs, même s’ils n’ont gagné que par un but d’écart, ce n’était pas le même Olympique de Marseille que le reste de la saison. C’était assez sympa de les voir jouer comme ça. »

A lire aussi

>> Gignac : « On avance »

>> Marseille-Bastia : L’OM s’en rapproche

>> Ancelotti : « Le championnat n’est pas fini »

Les Grandes Gueules du Sport