RMC Sport

Crise des Droits TV: Canal peut-il vraiment rendre les droits? Pas sûr

INFO RMC SPORT - Mardi soir, le patron de Canal+, Maxime Saada, a plongé un peu plus le foot français dans la crise en annonçant qu'il ne négocierait pas les droits abandonnés par Mediapro et même qu'il rendait ceux obtenus via BeIN Sport (deux matchs par journée). Ce qui semble être un coup de bluff car Canal n'est pas forcement en position de le faire sur le plan juridique.

Une bombe ou un coup de bluff? En annonçant que Canal+ ne ferait pas d'offre pour récupérer directement auprès de la Ligue les droits de Mediapro, Maxime Saada a plongé le foot français un peu plus dans la crise, d'autant que dans la même interview au Figaro, le patron de Canal a annoncé aussi qu'il renonçait aux droits des deux matchs (samedi soir et dimanche 17h) que son groupe diffuse après un accord avec BeIN qui avait obtenu ce lot lors de l'appel d'offre. 

L'argument de Saada est clair: ce lot ayant été attribué après les lots remportés par Mediapro, il a été surpayé (330 millions pour deux matchs et pas la meilleure affiche de la journée) et il n'entend plus les diffuser après le 5 février.

Coup de bluff

Sauf que selon nos informations, cela s'apparente à un coup de bluff car si Canal, qui a obtenu une sous-licence auprès de BeIN Sport, peut sans doute rendre les droits à BeIN, cette dernière ne peut pas rompre ce contrat avec la Ligue, obtenu après un appel d'offre, sauf à se mettre dans la même situation de cessation de paiement que Mediapro. Ce qui n'est probablement pas dans les plans du propriétaire qatari de BeIN Sport, par ailleurs le même que celui du PSG, la locomotive de la Ligue 1. 

RMC Sport