RMC Sport

Danzé : « Gagner un trophée pour oublier la Coupe de France »

-

- - -

Romain Danzé, le milieu international Espoirs du Stade Rennais, évoque la saison à venir avec le club breton.

Romain Danzé, le Stade Rennais a été un outsider toujours placé, mais jamais gagnant en championnat. Est-ce enfin la bonne saison ?
On l’espère tous. Les saisons précédentes, on a toujours fini dans les sept premiers, avec un bonus la saison dernière avec cette finale de Coupe de France. On n’a pas su la remporter (défaite face aux voisins bretons de Guingamp 1-2, ndlr). On espère que ce sera la bonne cette année. On se prépare tous pour ça en tout cas.

Avez-vous digéré cette défaite en Finale de la Coupe de France la saison dernière ?
Une finale perdue : on l’a toujours en tête, mais on espère en gagner une autre le plus rapidement possible pour oublier celle là.

Rennes a recruté de bons joueurs comme Ismaël Bangoura, ou le milieu défensif Alexander Tettey pour compenser le départ de Stéphane Mbia (parti à l’OM) ? L’équipe est-elle mieux armée cette année ?
Je ne sais pas. Tettey, je ne le connais pas trop…

Frédéric Antonetti est peut-être le recrutement le plus important du côté de Rennes…
Oui, il arrive avec un nouveau staff. Il a fait de bonnes choses (à Nice) avec peu de moyens. Là en arrivant à rennes, il va en avoir. Alors lui aussi espère passer un cap, tout comme Rennes.

Quels changements avez-vous vu entre la méthode Guy Lacombe et celle de Frédéric Antonetti ?
Pour l’instant, on s’observe les uns les autres. Pendant la préparation, le ballon est peut-être arrivé un peu plus vite que les saisons précédentes. Au quotidien, il y a beaucoup de communication car il doit lui aussi apprendre à nous connaître. On va voir comment ça va se passer tout au long de la saison.

Avez-vous des nouvelles de Jimmy Briand (blessé au genou avec les Bleus au printemps dernier) ?
On ne l’a pas vu à Rennes pendant le mois de préparation. Je pense qu’il poursuit sa rééducation tranquillement. On espère qu’il nous rejoindra au plus vite. C’est un grand joueur et le club a besoin de lui (le joueur devrait être de retour en octobre ou novembre, ndlr).

Qui va le remplacer en attaque ?
Le coach a plusieurs choix entre Gyan Asamoha et Moussa Sow.

Comment voyez-vous cette saison sur un plan personnel ? Pensez-vous être titulaire ?
L’année dernière, j’ai fait ma première saison pleine avec plus de 30 matches. Mon but est donc de gagner une place de titulaire, mais ce n’est pas évident car à mon poste il y a Rod Fanni qui tient la corde au poste d’arrière droit. En match amical, le coach m’a essayé au poste d’arrière gauche aussi. On verra bien comment il décide de m’utiliser.

C’est l’un des problèmes quand on est un joueur polyvalent comme vous…
Oui, cela a des avantages et des inconvénients. Cela me permet de jouer quand le coach en a besoin, mais ce n’est pas non plus évident de ne pas avoir de poste fixe. Ma préférence va au poste d’arrière droit.

Vous pouvez évoluer au milieu de terrain aussi…
Oui, Guy Lacombe m’a beaucoup utilisé la saison dernière au milieu, côté droit, notamment sur des matches à l’extérieur où il fallait davantage défendre.

Vous êtes international Espoirs avec l’équipe de France. Quelles sont vos ambitions au niveau international ?
Je dois d’abord m’imposer dans mon club et jouer un maximum de matches avec le Stade Rennais. Mon avenir est là pour le moment.

Le Stade Rennais va débuter la saison à domicile contre Boulogne-sur-Mer. Il y a plus compliqué comme début…
Sur le papier c’est sûr. Mais Boulogne va faire son premier match en Ligue 1 et ils ne vont certainement pas se laisser battre comme ça. Ces promus de Ligue 2 vont vendre chèrement leur peau. C’est sûr que si on ne les bat pas, on va dire qu’on a fait un mauvais résultat. Mais ce ne sera pas si simple que ça à mon avis.

La rédaction